Nadya Bertaux – Les larmes du vent / Musée du Textile de Cholet (France)

Capture8888Éssoré au vent (oeuvre 5)
«Le linge du vent» comme un immense linge tordu pour en extraire l’eau.
.
.
.
.
Nadya Bertaux
.
.
 » Les larmes du vent »
.
.
.
Du 17 mai au 21 septembre 2014 
.
.
.
.

Très marquée par l’âme des lieux, l’artiste Nadya Bertaux a investi la Blanchisserie de la Rivière Sauvageau. Créées en grande part pour cette exposition, ses sculptures monumentales, de fils métalliques enchevêtrés, sont une invitation à la réflexion et à l’introspection.

.
Dans ce voyage, le vent est le guide ; invisible mais audible, son souffle parcourt l’ensemble des oeuvres.

.

Il est à l’origine des Tumbleweeds, ces sphères légères qui, poussées par le vent, se gonflent inlassablement, accumulant les souvenirs tout au long de leur voyage.

.

Ces souvenirs se matérialisent parfois : Le fluide du vent, Le voile du vent, Le linge du vent … témoins ici du labeur des hommes dans la chaleur et la vapeur.

.

Tandis que La larme du vent, plonge le visiteur en introspection au coeur d’une larme, d’un regret, prêt à s’envoler ou à tomber…

.

Tout en apesanteur, en finesse et en légèreté, les imposantes sculptures de Nadya Bertaux sont le creuset d’émotions intimes. Une exposition à ressentir …

.

L’artiste a créé pour cette exposition une série d’installations qui prend place dans la blanchisserie et dans les salles d’exposition.

.

L’histoire des ouvriers travaillant dans l’eau, la vapeur et la chaleur semblent avoir fortement inspiré Nadya Bertaux. Elle suit un parcours artistique où le thème du souvenir, du voyage prend pour métaphore le vent.

.

.

.

.

Entre ombre et lumière (oeuvre 7)

«La ronde du vent 2», une installation composée de plusieurs pièces animées par un jeu d’ombre et de lumière. Les larmes du vent est donc la synthèse des deux univers.

.

Elle nous propose un cheminement inhabituel dans l’usine, et en parallèle au coeur de l’une de ses installations. Le visiteur voyage au son du vent, parcourant l’histoire des lieux tout autant que sa propre mémoire. Il entre dans l’oeuvre la larme du vent sans jamais deviner ce qui l’attend.

.

Toujours en mouvement, dans une légèreté paradoxale, ces oeuvres de métal, toutes en rondeur, accumulent les souvenirs, les regrets qu’on veut bien leur prêter. C’est l’image des Tumbleweeds, qui roulent dans les déserts de western. Ces sphères sont sans doute aussi le reflet de notre propre esprit.

.

Le site de l’artiste : www.nadyabertaux.com

.

.

.

 

AAMTC – Musée du Textile de Cholet

Rue du Docteur Roux

49300 Cholet

Tel : 02 72 77 22 50

Fax : 02 72 77 22 55

.

http://www.museedutextile.com/

.

.

Visites guidées de l’exposition 
Samedi 17 mai 2014 à 14h00 par Nadya BERTAUX, à 19h30 et à 21h
Mercredi 21 mai à 15h (pour les enseignants)
Samedi 21 juin à 16h
Mardis 29 juillet et 26 août à 15h
Samedi 20 septembre à 14h30 par Nadya BERTAUX
et dimanche 21 septembre à 16h
.
.
.
.
.
.
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.