José Luis Torres , Cynthia Dinan- Mitchell et la Semaine de poésie des Laurentides‏ / Centre d’exposition de Val-David

m
m
m
m
José Luis Torres
m
CES OBJETS DU DÉSIR
.
.
.
Cynthia Dinan- Mitchell 
m
DUODI WESTERN-WASABI
.
.
.
JUSQU’AU
18 MAI 2014
.
.
.

Rendez-vous avec les artistes

Dimanche 18 mai de 14 à 15 h

 

 .
.
.

Et aussi…

.
.

 Samedi 29 mars à 15 h

spectacle de clôture

m

SEMAINE DE POÉSIE DES LAURENTIDES

LUMIÈRES DU NORD

m
m
avec André Brochu, Francine Hamelin

et Frida Aoun, gagnante de Poésie Académie

en collaboration avec le

Centre international

de poésie des Laurentides

.

.

.

José Luis Torres et Cynthia Dinan-Mitchell fouillent dans l’histoire, la leur et celles d’autrui et recueillent des fragments venus de loin. Chacun d’eux recrée à sa façon une place où repenser nos rapports au monde, au quotidien. L’un comme l’autre nous proposent deux manières fortes et sensibles à la fois, de définir et de s’approprier l’espace qui nous laisseront à penser.

.

CES OBJETS DU DÉSIR – «Tout le projet met en oeuvre une esthétique du ramasseur sur une pratique providentielle», précise José Luis Torres qui réunit et relie des objets porteurs d’un récit, d’un passé, de réminiscences, d’une identité perdue et retrouvée. À notre image, ces objets remplis de souvenirs et d’intentions témoignent de notre ère. Parmi ce mélange d’objets, il y a ceux auxquels on tient et les autres. Pêle-mêle, leur présence dans l’installation rappelle combien tout n’est que vanité à la manière des objets peints jadis dans les natures-mortes. Memento mori, y voyait-on. Tempus fugit. Réfléchir à tout cela n’est pas un luxe, – hier comme aujourd’hui -, alors qu’à l’heure de l’obsolescence programmée et de la surconsommation, on n’a jamais produit autant de déchets qui font déborder tout autant les poubelles que les bacs de recyclage. En fait, Torres marie des objets personnels à des objets récupérés, empruntés temporairement à des centres d’entraide. Et puis, José Luis Torres vous invite à prendre part à sa démarche en apportant vos propres choses avant le 15 mars afin de les intégrer à son installation le temps de l’exposition. Et si vous le désirez, vous pourrez vous en départir, transformant votre don en une forme de legs aux centres d’entraide participants. À vous de voir.

.

Né en Argentine, José Luis Torres détient une maîtrise en sculpture et une formation en architecture ainsi qu’en intégration des arts à l’architecture. Il vit et travaille au Québec depuis 2003. Son travail a été exposé dans une trentaine de villes canadiennes et une dizaine de pays. Ses œuvres se retrouvent dans des collections publiques et privées à travers le monde. En 2011, il participait au Symposium international d’art in situ de la Fondation Derouin, à Val-David.

.

.

.

.
.
.

WESTERN-WASABI – Cynthia Dinan-Mitchell choisit et rassemble des éléments propres à l’Orient et à l’Occident cherchant des points de rencontres et de rupture, renouant, déliant des bribes du fil de l’histoire. D’un côté, Cynthia Dinan-Mitchell se consacre à l’installation et à la sérigraphie ; de l’autre, elle questionne le passage entre l’espace privé et public franchissant les frontières entre la scénographie et la décoration intérieure, emmêlant l’univers domestique et le monde de l’art. La sérigraphe joue, côte à côte, estampe et papier peint. Les objets font image pendant que des intrigues se tissent et se dénouent au gré des liaisons. Mais surtout, elle installe un décor où se jouxte une part des mondes de l’Orient et de l’Occident. Appropriation et métissage des genres se combinent dans une mise en scène colorée. L’atmosphère intrigante et enjouée de ce salon d’emprunts est marquée par d’incessants chassés-croisés culturels où s’affichent des motifs spécifiques au Japon et à l’Amérique que l’artiste a choisi d’entrelacer à sa façon. Pastiche et citation, éloge et imitation cohabitent dans cet espace critique où interroger la mode du western et du wasabi. Question de raccord ou de mise à distance ? Histoires de passages et de passerelles.

.

Détentrice d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval,Cynthia Dinan-Mitchell se consacre à l’installation et à la sérigraphie depuis près de 10 ans. Lauréate de la Bourse Plein Sud et du Prix Videre Relève, Prix d’excellence des arts et de la culture, ville de Québec en 2011, ses oeuvres ont été exposées dans de nombreuses galeries et centre d’artistes du Québec et du Canada. Elle vit et travaille à Québec.

.

.

.

Centre d’exposition de Val-David
2495, rue de l’Église
Val-David (Québec)
J0T 2N0
Tél. 819.322.7474
m
m
.
.
.
.
.
.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.