Alexis Lavoie – Les yeux crevés / Plein sud, centre d’exposition en art actuel à Longueuil

Alexis Lavoie, Espace vert (3), 2013
huile sur toile, 76,2 x 101,6 cm.
Photo : Éliane Excoffier
.
.
.
.
 Alexis Lavoie
m
m
.
Les yeux crevés
 
m
m
Du 15 mars au 19  avril 2014
m
m
m
Vernissage et ouverture de l’exposition
d’Alexis Lavoie, Les yeux crevés
m
m
15.03.14
m
m
mm
Lancement d’une publication de 20 pages
Alexis Lavoie, Les yeux crevés
texte de Jean-Émile Verdier
.
.
.
.
.
.
.

Alexis Lavoie nous propose des tableaux qui se situent à la frontière de différents genres en peinture, dont le figuratif, l’expressionnisme et le surréalisme. Il s’agit le plus souvent de sujets et d’espaces dont les rapports à la réalité sont altérés et reconfigurés. Les objets sont placés sur les tableaux, évoquant parfois des collages. Les couleurs et les formes sont exacerbées, et présentent parfois des zones raffinées, adoucies et dégagées. Les éléments de composition apparaissent soigneusement positionnés dans l’espace, parfois isolés et plus ou moins éloignés, ou parfois ils sont au contraire disposés ici et là comme au hasard. C’est pourquoi les relations entre les objets présents sur la toile pourront sembler hermétiques et désordonnées à certains, alors que pour d’autres, à l’opposé, il sera tout à fait possible de considérer que les tableaux sont bien rangés, chaque chose étant à sa place. Dans tous les cas, l’artiste nous propose de véritables mises en scène, dans lesquelles la tension, le tiraillement, le conflit latent sont souvent palpables. Les objets peints qui gravitent dans le tableau s’influencent et se contaminent, chacun étant affecté par les autres.

.

À la façon de leitmotivs, quelques motifs réapparaissent de façon cyclique dans le travail de l’artiste. Les oeuvres se trouvent ainsi regroupées comme naturellement dans des séries, rattachées non seulement par le titre, mais aussi par récurrence des objets communs ou par diverses affinités telles que la mise en espace, l’atmosphère, la thématique ou par bribes de l’un ou l’autre de ces aspects. Les œuvres témoignent d’une grande recherche formelle et esthétique : les couleurs vives et les traits dynamiques, le mouvement et la disposition des éléments, ainsi que la variété des traitements de la matière peinte en témoignent. Au cours des diverses périodes de sa production, le travail d’Alexis Lavoie force notre regard, bousculant l’ordre établi des relations humaines, alors qu’en même temps sa peinture demeure constamment une fête pour les yeux. Happés par la conviction et l’intensité qui se dégagent des tableaux, nous sommes littéralement aménés au delà de la surface, conscients de toute la complexité cachée du monde et de la compréhension que nous pouvons en avoir.

.

Alexis Lavoie est né à Montréal en 1980, où il vit et travaille. Il a obtenu un baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal en 2008. Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec et ailleurs au Canada (Alberta, Nouvelle-Écosse, Ontario). Elles figurent au sein de diverses collections privées et publiques dont celles de Loto-Québec et du Progressive Art Collection en Ohio. Il est représenté par la Galerie Simon Blais de Montréal.

.

.

.

m
Plein sud, centre d’exposition en art actuel à Longueuil
150, rue De Gentilly Est, local D-0626
Longueuil (Québec)
J4H 4A9
m
.
.
.
.
.
.
.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.