Vernissage de Sylvia Doebelt, Jacinthe Lessard-L, Yusuke Nishimura, Frederik Vidal – BLUE SKIES AND CATS / GALERIE B-312

.
.
.
.
BLUE SKIES AND CATS
.
.
.
.
SYLVIA DOEBELT [ALLEMAGNE]
.
.
JACINTHE LESSARD-L [CANADA]
.
.
YUSUKE NISHIMURA [JAPON]
.
.
FREDERIK VIDAL [ALLEMAGNE]

m

m

m

 
 20 février29 mars
m
m
m
Vernissage
jeudi
20.02.14
17 h 30
.
.
.
.
.
.

Ils sont quatre artistes : Sylvia Doebelt, Jacinthe Lessard-L, Yusuke Nishimura et Frederick Vidal. Ils proviennent de trois pays – Allemagne, Canada, Japon. Ils se sont rencontrés en Suisse, dans le cadre de reGeneration2, une exposition du Musée de l’Élysée réunissant quatre-vingts jeunes photographes. Ils sont devenus complices. De leurs échanges est née Blue Skies and Cats, une exposition qu’ils ont aussi présentée en Allemagne et en Russie.—Derrière ce titre d’apparence anodine, deux allusions à la science sont cachées : « Blue Skies Research », expression référant aux investigations scientifiques sans visées immédiates, ainsi que le « chat de Schrödinger », une expérience de pensée paradoxale associée à la difficulté d’interprétation en mécanique quantique. Les investigations des artistes mettent en lumière les paradoxes de la photographie : entre vraisemblance et canular, entre documentaire et mise en scène, entre instantané et compression temporelle.—Certaines propositions témoignent des limites physiques du médium, comme les effets de moiré qui apparaissent dans les œuvres de Sylvia Doebelt, tandis que celles de Jacinthe Lessard-L dévoilent la composition du papier photo en y pratiquant des interventions non-orthodoxes. D’autres s’intéressent davantage à la notion du temps photographique : les images de Yusuke Nishimura attestent d’un procédé laborieux – 750 expositions successives, chacune étant marquée par l’ajout d’un ruban à masquer – alors que celles de Frederick Vidal relèvent d’instants où l’image se génère d’elle-même.—Par leur investigation de la photographie en tant que médium et processus, les artistes proposent des images à l’aspect intriguant. Étonnamment, en creusant les procédés propres à cette technique, la peinture refait parfois surface. La force de Blue Skies and Cats se situe peut-être là, dans l’affirmation, par l’usage du photographique, de son appartenance au champ de la représentation.

.

Sylvia Doebelt vit et travaille à Leipzig. Elle a étudié à l’Académie des arts visuels de Leipzig (2009). Elle a obtenu une bourse d’études Erasmus de l’École des arts visuels de Glasgow, Écosse (2005) et une résidence du Ministère de la science et de la culture de Basse-Saxe (2011). Elle a participé à plusieurs expositions collectives dont Leipzig Fotografie seit 1839 au Musée des beaux-arts de Leipzig (2011), Exsitu à la Station VasteMonde (Saint-Brieuc, France, 2011) et Opp_Effect // Side_Effect à la Galerie AllArtNow (Damas, Syrie, 2010). pix-to-go.de

.

Jacinthe Lessard-L. détient une maîtrise en arts visuels de l’Université Concordia (2006) ; elle vit et travaille à Montréal. Ses œuvres ont été exposées au Québec (Optica, Vu, Occurrence, Sporobole, Espace Virtuel, Caravansérail) et à Vancouver (Gallery 295), Toronto (Gallery 44), Nancy (Biennale de l’image), Hambourg (Galerie Genscher), Saint-Pétersbourg (Musée national de la photographie Rosphoto) et Lausanne (Musée de L’Élysée). Ses œuvres font partie de plusieurs collections privées et publiques. jacinthelessard-l.com

.

Yusuke Nishimura est né à Okayama au Japon. Il vit et travaille actuellement à New-York. Il a obtenu une maîtrise en photographie, vidéo et autres médias de l’École des arts visuels de New-York (2008). Parmi ses expositions, mentionnons Le grandi prove dello spirito e le innumerevoli piccole à la Galerie O’, (Milan, 2010), Landscape and Solitude à la Galerie KumuKumu (New-York, 2010) et reGeneration2 au Musée de l’Elysée (Lausanne, 2011). Yusuke Nishimura est récipiendaire du prix Paula Rhodes Memorial et de la bourse d’études Aaron Siskind. yusukenishimura.com

.

Frederick Vidal vit et travaille à Hamburg. Il a étudié les arts visuels à l’Université Kassel (2009) où il s’est mérité la bourse Otto Braun et le Prix académique. Il a également obtenu un prix spécial du jury au 8e Grand Prix international de photographie de Vevey (2012). Il a présenté son travail dans le cadre de plusieurs expositions collectives dont More…and More à la Kunstbetrieb 7 (Lubwigsburg, 2009), Entropia au 8e Grand Prix international de photographie de Vevey (France, 2012) et Memento mori Plastics, à la Galerie Stilwerk (Hamburg, 2012). frederickvidal.de

.

.

.

.

GALERIE B-312
372, rue Ste-Catherine Ouest
Espace 403
Montréal (Québec)
H3B 1A2
(514) 874-9423
Du mardi au samedi 12h à 17h
.
.
.
.
.
.
.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.