Rencontre avec Marc Séguin à la salle Georges-Dor du cégep de Drummondville

m
Photo : Anne Bertrand
m
m
m
m
m
m

Le public est invité à assister à une rencontre avec Marc Séguin, l’un des peintres contemporains les plus talentueux de sa génération, qui se déroulera à la salle Georges-Dor du cégep de Drummondville, le mardi 18 février prochain, de 12 h à 14 h.

m

Marc Séguin travaille entre Montréal et New-York. Ses œuvres font le tour du monde et, partout, les collectionneurs attendent avec impatience chacune de ses nouvelles expositions. Élève de Molinari, admirateur de Riopelle, l’artiste crée une œuvre dense qui mêle les genres et ne cesse d’étonner. Sombres et profondes, ses toiles semblent traversées par un rapport entre vie et mort aux contours troubles, qui interpelle.

m

Diplômé de l’école des Beaux-Arts de l’Université Concordia, l’artiste est également auteur du roman «La foi du braconnier», qui a remporté le Prix littéraire des collégiens 2010. L’an dernier, il a lancé son deuxième livre, «Hollywood», qui s’intéresse à l’utopie du rêve américain.

m

Lors de cet événement, des étudiants des programmes Arts et lettres, option Lettres, cinéma, théâtre, et Arts visuels seront sur scène avec l’artiste pour le questionner, échanger avec lui. Des œuvres de Marc Séguin seront également projetées comme toile de fond aux discussions sur sa vision de l’art.

m

Un documentaire comme prélude à la rencontre Afin d’apprendre à mieux connaître cet être de paradoxes étonnants, le documentaire «Bull’s eye, un peintre à l’affût», du réalisateur Bruno Boulianne, sera diffusé le mardi 11 février, dès 12 h, au local 2511-2513 du cégep de Drummondville. Encore là, l’invitation s’adresse au grand public et l’activité est sans frais.

m

Le film trace avec justesse et complicité le portrait d’un artiste qui peint comme il chasse, l’une de ses passions : avec patience, foi et désir. Désir de vivre et de créer, et en étroit rapport avec l’immensité sauvage afin d’atteindre sa cible : fixer sur la toile l’image à couper le souffle.

m

Soulignons que ces activités sont une initiative conjointe du Département des arts et lettres et du Département d’arts visuels du Cégep de Drummondville.

m

À propos du Cégep de Drummondville Le Cégep de Drummondville offre de la formation initiale à plus de 2100 étudiants inscrits dans six programmes préuniversitaires et dix programmes techniques menant à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales. Le secteur de la formation continue propose par ailleurs une quinzaine d’attestations d’études collégiales visant la réinsertion professionnelle à plus de 250 étudiants. Véritable milieu de vie, le collège se veut à l’image de sa communauté : dynamique et résolument tourné vers l’avenir.

m

BAS DE VIGNETTE : C’est à l’initiative du Département des arts et des lettres et du Département des arts visuels du Cégep de Drummondville que Marc Séguin s’arrêtera à la salle Georges-Dor, le 18 février prochain, pour répondre aux questions des étudiants et échanger sur sa vision de l’art.

m

m

m

m

Cégep de Drummondville
960, rue Saint-Georges
Drummondville, (Québec)
J2C-6A2
Téléphone : 819 478-4671
m
m
m
m
m
m
m

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.