Strip-Tease : une rétrospective « qui vous déshabille » aux RIDM

m
m
m
m

Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) se poursuivent jusqu’au 24 novembre. La 16e édition du festival présente une rétrospective de la série documentaire franco-belge culte Strip-Tease : « l’émission qui vous déshabille », en présence de Marco Lamensch, créateur du magazine.

 

Lors de l’édition anniversaire des RIDM en 2012, lorsque le cinéaste québécois Philippe Falardeau fut invité à choisir son documentaire préféré pour le programme « 15 ans, 15 coups de cœur », il choisit sans hésiter un épisode de Strip-Tease : Une délégation de très haut niveau. Un an plus tard, le festival décide de rendre hommage à cette série documentaire culte en Europe francophone en présentant trois programmes spéciaux sélectionnés dans une collection de près de 900 films.

 

Créé en 1985 par Jean Libon et Marco Lamensch pour la RTBF (télévision belge), puis réalisé en France à partir de 1992 pour France 3, Strip-Tease est la preuve qu’on trouve du documentaire de création de qualité à la télévision. Réalisé dans la tradition du cinéma direct, Strip-Tease n’offre ni commentaire ni entrevue mais laisse le soin au spectateur de faire sa propre lecture des images. Le magazine se distingue par son ton grinçant et son second degré. L’humour est cependant toujours au service d’une réflexion plus profonde : loin de se limiter à une simple galerie de portraits d’excentriques, la série nous invite à mieux lire notre société.  

 

Des auteurs, autant de styles

Le premier programme regroupe cinq films d’essence plutôt sociologique, chacun avec une réalisation forte et personnelle. On y croise notamment Martha, dame de 93 ans qui décide de poser nue devant la caméra de Strip-Tease, ou les truculentes Thérèse et Margot, qui entament devant la caméra un débat digne de Beckett et Ionesco.

 

Et Dieu dans tout ça?

Le deuxième programme saura certainement trouver son écho dans le Québec d’aujourd’hui : on y voit la résurgence de certains fondamentalismes mais aussi la possibilité de vivre ensemble pour des gens de cultures complètement différentes. On y observe par exemple des commandos anti-avortement acharnés, un touchant mariage entre une Européenne chrétienne et un musulman arabe ou Schnéor et Ephraïm, délégués par leur rabbin pour fabriquer un vin casher.

 

Familles, je vous aime

Enfin, le troisième programme montre des situations familiales dont on doit certainement retrouver l’équivalent dans tous les pays du monde. On y rencontre l’hilarante famille Debecker mais aussi les deux tantes du réalisateur québécois Stéphane Thibault, fans de Jacques Villeneuve, qui suivent en direct le Grand Prix de Formule 1. Stéphane Thibault sera également présent à la projection pour nous parler du seul épisode made in Québec de la série.

Seul festival au Québec entièrement dédié au documentaire, les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) offrent au public le meilleur du cinéma du réel en rassemblant les grands auteurs et les nouveaux talents à découvrir.

m

m

m

m

m

Les 16e RIDM auront lieu
du 13 au 24 novembre 2013
au Cinéma du Parc, au Cinéma Excentris,
à la Cinémathèque québécoise
et à l’Université Concordia.

mm

n
nm
m
m
m
m
m
m
m

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.