LE GOETHE-INSTITUT ET MATRALAB PRÉSENTENT Limites & Renouveau

m
m
m

LE GOETHE-INSTITUT ET MATRALAB PRÉSENTENT

m
m

Limites & Renouveau

m

Performances, dialogues, installations, discussions

m
m

Le samedi 5 octobre de 17h à minuit

m

m

m

m

Le Goethe-Institut et Matralab, l’espace de recherche en arts inter-x de l’Université Concordia, sont fiers de présenter Limites & Renouveau, une soirée de performances, dialogues, installations et discussions le samedi 5 octobre de 17 h à 24 h.

 

Nous, les humains, vivons dans un monde qui semble avoir atteint ses limites – comme si nous avions trop profité de tout et partout. Les entreprises s’enrichissent avec de plus en plus de raffinement; la liberté de parole est noyée dans un océan de gazouillis et de billets; la démocratie est remplacée par une forme de gouvernement qu’on appelait autrefois oligarchie; l’amitié et l’intimité semblent être supplantées par les réseaux sociaux et la pornographie en ligne. De plus en plus, nous agissons en mode danger. Les gouvernements font fi des libertés civiles au nom de la sécurité; des mouvements fondamentalistes nous incitent à nous accrocher à un passé qu’on imagine meilleur; les mouvements de protestation sur la planète entière dénoncent tous nos mensonges collectifs. Les conflits et les flambées de violence nous montrent nos points faibles en tant qu’humains et dans quelle mesure la vie que nous menons a transgressé ses limites.

 

Nous devons manifestement revoir la façon dont nous vivons, individuellement et collectivement. Nos espaces individuels et nos cultures se confondent, entremêlant l’intime et le public, la tradition et l’innovation, les faits et les idées de manière étonnante et non consensuelle. Mais de quel renouveau avons-nous besoin? Qu’est-ce qui peut fonctionner et comment pouvons-nous rendre ce renouveau efficace, attrayant et gratifiant? L’art peut-il y jouer un rôle essentiel? Et si oui, lequel? Comme outil politique, moyen de faire revivre des sentiments perdus et pourtant indispensables, en tant que lancette ou carotte pour nous motiver?

 

Sur une période de sept heures, quatorze artistes/penseurs sur l’art et la vie aborderont ces enjeux de façon inhabituelle, au moyen d’installations, de conversations et de performances. Ils entremêleront la pensée passionnée et l’art réfléchi, les dialogues et les chants, les installations visuelles et audio, la critique et l’encouragement, le public et les interprètes, l’écoute, le regard et la parole. Toutes les performances et installations joueront et exploreront les limites de la perception, de la performance, de l’écoute, de l’espace acoustique, de la mémoire… Les visiteurs seront invités à parler, chanter et manger avec les participants. Les dialogues parallèles et spontanés dans les différentes salles de l’institut seront les bienvenus.* Concept : Sandeep Bhagwati, directeur de matralab à l’Université Concordia

 

Avec : Sarah Albu, Adam Basanta, Sandeep Bhagwati, Ricardo Dal Farra, Matthias Fritsch, Julian Stein, Émilie Girard-Charest, Aiyun Huang, Otso Lahdeoja, Devora Neumark en collaboration avec Unai Valis, Cléo Palacio-Quintin, ainsi que David C Wood (Nashville/États-Unis) et Cornelius Pöpel (Ansbach/Allemagne) en tant qu’invités spéciaux.

m
m
m
m
m
m
n
n
Goethe-Institut Montréal
1626, boul. St-Laurent, bureau 100
Montréal, Québec
Canada
H2X 2T1
Tel. +1 514 4990159
m
m
m
m
m
m
m
m

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.