FRANÇOISE SULLIVAN & MICHEL CAMPEAU / Galerie Simon Blais

m
m
 Arundel 4, 2013, acrylique sur toile, 61 x 60,5 cm © Françoise Sullivan / SODRAC (2013), photo : Guy L’Heureux
m
m
m
m
FRANÇOISE SULLIVAN 
m
m
ARUNDEL
m
Œuvres récentes
 m
m
m
11 septembre – 12 octobre 2013
m
m
m
m
Vernissage
Mercredi
11.09.13
18h
m
m
m
m
m

L’exposition présente des tableaux récents de cette artiste majeure de l’histoire de l’art moderne québécois. Résolument abstrait, le corpus présenté révèle une touche picturale minutieuse et l’habileté de l’artiste à créer des compositions dynamiques dans un agencement fond/forme affirmé. Ici, des teintes claires et vives sont apposées soigneusement sur un aplat neutre, et parfois des formes circulaires sont délimitées, telles des masses graphiques se déplaçant dans l’espace du tableau. En résulte un groupe d’œuvres qui, par sa facture franche, saura à la fois étonner le regardeur et se montrer d’une remarquable cohérence avec l’ensemble de l’œuvre de Sullivan.

 

Françoise Sullivan est née à Montréal, où elle a reçu sa formation première à l’École des beaux-arts. Si cette artiste unique aux multiples facettes est reconnue comme danseuse et chorégraphe, c’est son travail d’artiste des arts visuels qui marque véritablement sa longue carrière. Elle a fait partie du mouvement d’avant-garde des automatistes de Paul-Émile Borduas et a été l’une des signataires du Refus global, le manifeste du groupe. Ses œuvres ont régulièrement été présentées dans des expositions individuelles et collectives, notamment au Musée national des beaux-arts du Québec, en 1993, et au Musée des beaux-arts de Montréal, en 2003. Lauréate du Prix Paul-Émile-Borduas 1987, elle détient des diplômes honorifiques de l’Université du Québec à Montréal et de l’Université York à Toronto. Françoise Sullivan enseigne à l’Université Concordia depuis 1977. Elle siège fréquemment à des jurys et donne régulièrement des conférences. Elle est également membre du Conseil des arts de Montréal. Elle vit et travaille à Montréal.

m

m

m

m

m

 Sylvania Superflash Blue Dot 25 Flashbulb, Montréal, Québec, vers 1950
2013, tirage au jet d’encre, 99 x 74 cm, édition de 8
© Michel Campeau / SODRAC (2013)

m

m

m

m

MICHEL CAMPEAU 
m
m
TRAVAUX RÉCENTS
m
m
11 septembre – 12 octobre 2013
m
m
m
m
Vernissage
Mercredi
11.09.13 
18h
m
m
m
m

Cette sélection d’œuvres récentes de Michel Campeau puise dans divers corpus documentant les artéfacts liés à la photographie analogique, et témoigne du coup de la désuétude de cette technique. Après avoir révélé un processus de travail désormais obsolète en scrutant une panoplie de chambres noires, Campeau s’attarde maintenant sans ambages aux outils de travail du photographe du 20e siècle. Ainsi, il photographie, de manière méthodique et exaltante, des dispositifs photographiques et des accessoires surannés qui séduisent par le raffinement de leur conception et résistent au temps grâce à la qualité de leur construction. Objets cultes et de convoitise pour certains, ces vestiges d’une production industrielle aujourd’hui révolue sont élevés au rang d’icônes par le traitement sublimant que l’artiste leur confère ainsi que par l’échelle de leur représentation.

 

– La présentation de Travaux récents coïncide avec l’exposition solo de Michel Campeau, Splendeur et fétichisme industriels. La collection Bruce Anderson, qui se tient jusqu’au 10 novembre 2013 au Musée des beaux-arts de Montréal à l’occasion du Mois de la Photo à Montréal. Elle précède aussi l’exposition éponyme Michel Campeau, qui regroupe des œuvres relatant le déclin de la photographie analogique, proposée par le Musée des beaux-arts du Canada du 18 octobre 2013 au 5 janvier 2014.

 

Les travaux de Michel Campeau jalonnent les quatre dernières décennies de la photographie contemporaine. Soucieux de les inscrire dans une intériorité allant à contre-courant du médium et en rupture avec les conventions formelles du documentaire, ses œuvres expérimentent les dimensions subjectives, narratives et ontologiques de la photographie.

 

En 1994, Michel Campeau remporte le Prix international de la photographie d’Higashikawa au Japon. Un survol rétrospectif intitulé Les images volubiles – Travaux photographiques, 1971-1996 a été organisé par le Musée canadien de la photographie contemporaine. Plein Sud, Centre d’exposition en art actuel à Longueuil a présenté en 2004 les œuvres du corpus Arborescences. Beauté et paradoxes. Publiée en 2007, la monographie DARKROOM a été le premier ouvrage de la collection Parr/Nazraeli Press et ses recherches ont fait l’objet d’un dossier dans le magazine newyorkais Aperture. La photographie reproduite en couverture fait partie du programme Limited-Edition Photographs de la Fondation Aperture. Ses travaux sur l’obsolescence de la chambre noire ont été sélectionnés par Martin Parr pour l’exposition New Typologies présentée au New York Photo Festival à Brooklyn en mai 2008 et ils seront vues en juillet 2010 dans la programmation officielle des Rencontres d’Arles.

 

Maintes fois récipiendaire de bourses de recherche et de création, Michel Campeau a reçu la Bourse Jean-Paul Riopelle octroyée par le Conseil des arts et des lettres du Québec en 2009-2010 et il est l’actuel lauréat du prix du Duc et de la Duchesse d’York en photographie alloué par le Conseil des Arts du Canada. Son travail est le sujet de plusieurs ouvrages monographiques et articles. L’artiste est représenté par la Galerie Simon Blais à Montréal et ses œuvres font parties des plus importantes collections muséales et institutionnelles.

 

Michel Campeau est né en 1948. Il vit et travaille à Montréal, Québec, Canada.

m

m

m

m

m

Galerie Simon Blais
5420, boul. Saint-Laurent, local 100
Montréal, (Québec)
H2T 1S
1   514 849-1165
m
m
m
m
m
m

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.