Massimo Guerrera – Being touched / The Invisible Dog (Brooklyn)

m
 Massimo Guerrera, Renversement identitaire (La réunion des pratiques), 2012.
m
m
 Massimo Guerrera 
m
m
mBeing touched @ The Invisible Dog (Brooklyn) 
m
m
m
Commissaire : Nicolas Mavrikakis
 m
m
m
m7 septembre – 9 novembre 2013
m
m
m
Vernissage 
07.09.13 
18 h – 22 h
m
m
m
m
m
m

La Galerie Joyce Yahouda et The Invisible Dog Art Center (Brooklyn) présentent Being touched de Massimo Guerrerra.

m

m

Texte du commissaire 

Nicolas Mavrikakis
m
m
Non, cette exposition ne sera pas simplement une présentation d’objets. Certes, vous y retrouverez une multitude de peintures, de sculptures, de dessins… Mais l’ensemble forme plus que l’addition de ces œuvres. Et c’est aussi plus qu’une installation. Et ce n’est pas non plus, à proprement parler, une performance. Cette exposition sera plutôt un espace de rencontres entre l’artiste et le public où l’art servira de cadre. Une manière pour le public d’être touché par les œuvres, mais aussi par le processus de création. La démarche de Massimo Guerrera prend aussi en compte les aspects immatériels des situations de rencontres entre individus, dans ce cas-ci entre l’artiste et le public. Guerrera travaille depuis plusieurs années à faire de l’art un outil d’interaction social et ses rencontres avec le public nourrissent sa pratique, ses peintures, sculptures et dessins y faisant continuellement référence. Le public sera donc convié à faire la connaissance de l‘artiste, à parler avec lui et même à collaborer à un travail de création afin de partager avec lui la pratique créative.
m
m
Biographie 
m
m
Massimo Guerrera est né en Italie à Rome en 1967, il vit et travaille à Montréal. Il détient un Baccalauréat en Arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal (1992). L’artiste a fait l’objet de plusieurs expositions individuelles d’envergure présentée notamment au Musée national des Beaux-arts du Québec en 2002, à la Galerie d’art contemporain de Vancouver, au White Columns de même qu’au Centre contemporain de la ville de Bordeaux en France en 2004. En 2008, le projet majeur Darboral est présenté à Montréal, à la Fonderie Darling et à la Galerie Joyce Yahouda, puis à Ottawa au Musée des beaux-arts du Canada.
m
Massimo Guerrera a pris part à de nombreux événements internationaux dont, récemment, la Biennale de Liverpool (2010), Le Mois de la Photo à Montréal (2011) et la Triennale Québécoise (2011).
m
Massimo Guerrera a reçu de nombreux prix dont le prestigieux prix Ozias Leduc et le prix Louis Comtois en 2008, décerné par la Ville de Montréal en collaboration avec l’AGAC. Ses œuvres figurent dans un nombre de collections importantes, incluant celle du Musée des beaux-arts de Montréal, la Banque d’œuvres d’art du Canada, le Musée national des beaux-arts du Québec, ainsi que plusieurs collections corporatives et particulières. Massimo Guerrera est représenté à Montréal par la Galerie Joyce Yahouda.
m
m
m
m
m
m
m
m
m
m
Galerie Joyce Yahouda
372 rue Sainte Catherine Ouest Suite 516
Montréal QC
H3B 1A2
Tel. 514-875-2323
m

http://joyceyahoudagallery.com/

m

m

m

m

The Invisible Dog Art Center
51 Bergen Street
Brooklyn, NY, 11201
m
m
m
m
m
m
m

m

m

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.