Exposition – De la ligne à l’abstraction – Commissaire invité: RESO / Yves Laroche Galerie d’Art‏

Capture

m

m

 

Du 12 septembre au 11 octobre 2013
m
m
Vernissage : jeudi le 12 septembre 2013
17h à 21h
m
m
m
 DE LA LIGNE À L’ABSTRACTION

m

COMMISSAIRE INVITÉ : RESO

m

m

m

123Klan (FR) Morten Anderson (DA) Bacon (CA) Cope2 (USA) Dems333 (SP) Augustine Kofie (USA) Doc Tc5 (USA) El Mac (USA) KEMS (USA) Kwest (CA) Greg Lamarche (USA)Pose (USA) Pro (FR) Remi Rough (UK) Patrick RESO Jungfleisch (SU) Victor Reyes (USA) Alex Scaner (CA) Stare (CA) Tchug (CA) Yes2 (USA Zek One (CA) Zoer (FR)

 

 

DE LA LIGNE À L’ABSTRACTION

 

Sous la codirection de RESO, un vétéran du graffiti, cette exposition de groupe constitue une méditation sur la valeur de l’abstraction dans l’art graffiti. De la ligne à l’abstraction mettra en vedette les oeuvres de 22 artistes canadiens et internationaux. Ces artistes proviennent tous du milieu de l’art de rue, mais leurs parcours éclectiques révèlent une évolution vers des esthétiques hybrides qui puisent leurs sources du graffiti sans s’y limiter. Établi en Allemagne, en Suisse et à New-York, RESO a invité des artistes européens et nord-américains qui, combinés aux invités de la galerie Yves Laroche, promettent une vitrine du graffiti à large spectre. L’ambiance musicale du vernissage sera dictée, en exclusivité mondiale, par le Sommelier Acoustique, un verre de Bulle de Neige à la main. Plusieurs artistes y seront présents, transformant la soirée en une assemblée internationale du graffiti à ne pas manquer.

 

« L’Abstraction urbaine

 

Grâce à son développement – surtout depuis la fin du 20e siècle – le graffiti a beaucoup changé en ce qui concerne son approche. Sa réussite sur le marché de l’art l’unifie avec d’autres courants artistiques issus, eux aussi, du milieu urbain. Contrairement à certains styles, l’abstraction exige de l’observateur un débat approfondi avec l’oeuvre elle-même. La transformation des lettres en formes et signes entraînent un détachement complet de leur fonctionnalité superficielle. Ceci tend à favoriser une indépendance et une liberté totale dans le travail des artistes. »

– PATRICK “RESO” JUNGFLEISCH


 

« C’est avec grand plaisir et humilité que j’ai eu le privilège de continuer une réflexion sur la valeur de l’Abstraction dans l’art du Graffiti avec Patrick RESO Jungfleisch. Le travail artistique de RESO me plait particulièrement dans sa dimension de l’intégration du graffiti sur différents supports. Ses compositions sont justes, son flow évoque maitrise, histoire, connaissance et équilibre. J’attends avec impatience la découverte du travail des artistes qu’il invite à ce projet. La préparation de cette exposition m’a permis de comprendre pourquoi nos amis en commun parlent si élogieusement de Patrick. Que ce soit graphiquement ou sémantiquement, l’abstraction m’apparaît liée au graffiti. Dans les codes reliés au pseudonyme, dans les textures changeantes des surfaces peintes, dans les fills, dans les erreurs et grands coups typographiques. Depuis quelques années, un populaire traitement consiste notamment à ne pas achever les contours des lettres, à faire tout exploser. Cependant, graphiquement, de traits et de lignes, un artiste du graffiti peut tendre à anéantir parfaitement la place de l’abstraction dans l’oeuvre. L’applat et l’intention peuvent tous deux être subtils et explicites dans le travail d’un maître. Par cette exposition, d’inspirants artistes partagent avec le destinataire un travail riche en émotion et en histoire. C’est un privilège d’accueillir RESO et ces artistes pour continuer cette réflexion. »

 

– LOUIS-NICHOLAS COUPAL

m

m

m

m

YVES LAROCHE GALERIE D’ART
6355, Boul. Saint-Laurent
Montréal, QC, H2S 3C3
514.393.1999
m
m
m
m
m
YVES LAROCHE GALERIE D’ART
m
m
Depuis 1991, Yves Laroche Galerie d’art continue de présenter le meilleur de l’art contemporain établi et l’art émergent d’aujourd’hui. D’abord dans le Vieux-Port de Montréal et maintenant au carrefour du Mile End et de la Petite Italie, notre mandat reste le même : mettre l’emphase sur nos talents canadiens et les pousser à l’international en plus d’exposer les oeuvres d’artistes d’avant-garde alliant graffiti, tatouage, bande-dessinée, l’art pop, l’illustration et le surréalisme. Forte de ses nombreuses participations aux foires internationales de Miami et de Toronto, YL provoque une alternative dans le monde de l’art en proposant une galerie urbaine essentiellement branchée sur la production contemporaine internationale.
m
m
n
m
m
m

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.