La Galerie Donald Browne présente POP-UP! / Phi Centre

 

POP-UP!

 

 

 

 

La Galerie Donald Browne présente POP-UP! du 27 juin au 24 août 2013. Le vernissage aura lieu le 27 juin au 17h30.

 

C’est avec grand plaisir que la Galerie Donald Browne investit l’espace galerie du Centre Phi pour la période estivale et vous présente l’exposition collective POP-UP! La vision unique de la galerie a toujours été sa marque de commerce, passant des compositions sérielles de Raymonde April, par les déplacements matériels de Valérie Kolakis jusqu’à la peinture en tant que corporalité chez Paul Bureau. Ces artistes explorent, dans une esthétique postmoderne, leur aliénation personnelle face à la nature discursive de la production artistique actuelle.

 

Cette exposition s’inscrit dans le mandat du Centre Phi, plaque tournante de réflexion et de pensée critique, en tant qu’espace d’exploration de diverses formes d’expression artistique. La formule  »pop-up » permet l’élaboration d’un nouveau discours et encourage un regard nouveau sur la production artistique montréalaise. Cet aspect cadre avec le pluralisme de la société contemporaine qui exige de nouvelles méthodes et approches afin de permettre aux arts visuels d’intégrer la Culture.

 

La Galerie Donald Browne est fière de montrer les dernières recherches plastiques et conceptuelles de ses artistes. Ces pièces deviennent objets de désirs et de passion, elles suscitent la réflexion lorsqu’on s’attarde à leurs systèmes. Au-delà du beau et du connu, l’art d’aujourd’hui explore des univers qui mettent en perspective les débats de société.

 

Cette installation au Centre Phi s’inscrit dans une visée d’ouverture et de découverte de la galerie qui, dans la même veine, participera cette année à Expo Chicago et à Art Toronto pour la sixième fois.

 

 

Les artistes:

L’installation de Myriam Laplante dénonce l’absurdité de la société contemporaine et le cynisme du pouvoir, jouant sur la frontière entre limbes et réalité, entre visible et invisible. L’aliénation et nos difficultés d’adaptation sont des enjeux centraux de son œuvre.

 

Avec la série photographique Liberace’s Closet, Shari Hatt interroge notre fascination pour la vie privée des célébrités et notre relation à la notion d’identité sexuelle. Ces images transcendent la matérialité du vêtement et viennent questionner l’importance de la société du spectacle dans la culture populaire.

 

L’œuvre de Raymonde April se situe entre récit autobiographique et reportage documentaire. Prenant son fondement dans une autofiction, son travail explore l’influence de la narration sur l’image photographique et questionne la notion d’association sérielle.

 

Les travaux de Paul Bureau, Marie Chouinard, Sorel Cohen, Gabriel Coutu-Dumont, Louis Fortier, John Francis, Jim Holyoak, Mark Igloliorte, Suzy Lake, Christine Major et Jérôme Ruby vous seront également présentés.

 

 

 

 

 
 
 
 

 

 

 

POP-UP!

 

 

 

 

 

Galerie Donald Browne shows at the Phi Centre POP-UP! from June 27th to August 24th, 2013. The opening will be held on June 27th at 5:30 pm.

 

It’s with great pleasure that Galerie Donald Browne takes over the gallery space at the PhiCentre this summer with the collective show POP-UP! The gallery’s unique vision has always been its trademark, from the storyboard photos of Raymonde April, Valérie Kolakis’ castings and displacements of materials to Paul Bureau’s insistence of paint as body. These artists explore in a post-modernist dialogue their personal alienations and aesthetics about the discursive nature of art production in 2013.

 

This exposition relates to the mandate of the Phi Center, hub of thinking and critical thought, as a place to explore diverse forms of artistic expression. The Pop up allows the establishment of a new discourse and encourages a new look at Montreal’s artistic production. This aspect corresponds to the pluralism of today’s society, which asks for new methods and approaches to ensure that art makes its way into Culture.

 

Galerie Donald Browne is proud to show research-based projects by its artists. These pieces become objects of desire when we learn about their systems and the durability of their dialogue with the viewer. Beyond beauty, and beyond the known, we explore universes, which put into perspective some of today’s most current issues.

 

This Phi Centre installation pursues our outreach program. This fall we are participating in Expo Chicago and, for the sixth time, Art Toronto.  

 

 

The artists:

Myriam Laplante’s installation criticizes the absurdity of today’s society and the cynicism of power, playing on the frontier between uncertainty and reality, between visible and invisible. Alienation and adaptation are fundamental in her body of work.

 

With the photographic series Liberace’s Closet, Shari Hatt interrogates our fascination for the private life of celebrities and our relation to the notion of sexual identity. These images go beyond the materiality of the garment and question the importance of spectacle in popular culture.

 

The work of Raymonde April resides within autobiographical and documentary languages of photography. Based in auto fiction, her photographic work explores the sequential construction and the influence of narration on the image.

 

The works of Paul Bureau, Marie Chouinard, Sorel Cohen, Gabriel Coutu-Dumont, Louis Fortier, John Francis, Jim Holyoak, Mark Igloliorte, Suzy Lake, Christine Major and Jérôme Ruby will also be featured in the exhibition.

 

 

 

 

 
Phi Centre
407, rue Saint-Pierre
Montréal, Qc
Tel.: 514-225-0525
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.