PEINTURE EXTRÊME – EXTREME PAINTING : Borderline/Borderline à la Galerie Donald Browne

 
 
© Olivier Gariépy. Jumelles Pilon, 2011. 
 
 
 
Borderline/Borderline

 
 
Commissaire
Charlotte Rousseau
 
 
 

Du 20 juin au 31 août 2013

 
 

Vernissage

20.06.13
à 16 h
 

 

Performance In and Out, de Sara A. Tremblay

re-performée par la commissaire : le 22 juin et le 31 août

 

 

 

Le projet Peinture Extrême a débuté par une réflexion sur la notion d’extrême en tant que tel. À quel moment tombons-nous « de l’autre côté » ? Que signifie « être à la limite » de quelque chose ? À quel moment s’opère la métamorphose ? Pourquoi ? Qui en décide ainsi ?

 

L’exploration de l’extrême et de la frontière mène naturellement à un questionnement sur la transformation, l’oscillation et, ultimement, la répétition.

 

La notion de limite est intrinsèque à la peinture occidentale par la ligne, la perspective et le cadre, nous permettant de poser cette question : l’Histoire se répète-t-elle ? Le jeu des courants/contre-courants est-il une invention intellectuelle ? La peinture, déclarée morte d’innombrables fois, ne cesse pourtant de se renouveler. Mais renaît-elle vraiment ? Peinture extrême n’est plus peinture.

 

Nicolas Bourriaud définit la postmodernité comme une « synchronisation des temps historiques ». Les ruines des siècles passés coexistent au même niveau, pêle-mêle au sol. Cette horizontalité, ce nivellement des hiérarchies, appelle à la reconstruction, à la création de nouveaux « parcours ».

 

Borderline/Borderline rassemble les œuvres de Sara A. Tremblay, Olivier Gariépy, Jérôme Havre, Valérie Kolakis, Marius Lut et Jérôme Ruby. Les artistes questionnent les limites de leur pratique et de leur médium, du corps humain, du commissariat et de la marchandisation de l’objet d’art, et ce, à travers des références conceptuelles à la peinture, son histoire et son discours.  

 

Sara A. Tremblay détient plusieurs diplômes d’études en photographie et complète actuellement sa maîtrise en beaux-arts à l’Université Concordia, à Montréal, Canada. Au moyen de divers médiums – photographie, dessin, performance, sculpture – Tremblay collectionne et accumule les artefacts de son expérience humaine et documente compulsivement les traces de son passage.

 

Olivier Gariépy, Québéco-Américain né à Montréal en 1987, a complété un baccalauréat en photographie à l’Université Concordia en 2013. Sa pratique inclut la photographie, la performance et la sculpture. Gariépy s’intéresse principalement aux multiples représentations de la liberté et aux rapports que les gens entretiennent vis-à-vis cette notion fondamentale.

 

Jérôme Havre, né en France en 1972, vit et travaille à Montréal. Après la complétion de ses études préparatoires en art du textile, il a étudié à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris. Son travail s’articule autour de la notion d’hybridité et de la transformation de la condition humaine face aux systèmes.

 

Valérie Kolakis vit et travaille à Montréal. L’étude conceptuelle de la construction identitaire et les contraintes imposées par la société et ses espaces physiques est au centre de son travail. Ces recherches récentes concernent l’objet d’art et sa marchandisation.

 

Marius Lut, né en 1976 aux Pays-Bas, vit et travaille à Amsterdam et à La Haye. Sa pratique picturale met l’emphase sur la couleur par l’utilisation de formes abstraites qui oscillent entre le géométrique et l’organique, poussant ainsi la peinture dans ses derniers retranchements.

 

Jérôme Ruby, né en 1971 en France, vit et travaille à Montréal. Il développe, principalement par le dessin, la sculpture et l’installation, une anthropologie personnelle basée sur l’ironie des rapports sociaux, de leurs structures et de leurs tabous.

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 Borderline/Borderline

 

 

Curator: Charlotte Rousseau

 

 
From June 20th to August 31st, 2013

 

Opening: June 20th at 4 pmPerformance In and Out, by Sara A. Tremblay

re-performed by the curator: June 22nd and August 31st

 
 
 
 
 

 

The Extreme Painting project began with a reflection on the notion of “extreme”. Where are the limits? When do we fall onto “the other side”? What does it mean to “be on the edge”? At what moment does metamorphosis occur? Why? Says Who? 

 

Exploring extremes, limitations and frontiers naturally leads to questions of transformation, oscillation and, ultimately, repetition.

 

The idea of limits is fundamental to western painting, through line, perspective and frame, allowing us to ask the question: does History repeat itself? Is the flow of movements/counter-movements in painting an intellectual invention? Painting has been declared dead numerous times, and yet seems to constantly renew itself. But does it really? Extreme painting is not painting anymore

 

Nicolas Bourriaud defines postmodernism as a “synchronization of historic eras”. The ruins of past centuries now coexist pell-mell on the same level. This idea of horizontality and flattening of hierarchies calls for reconstruction, a creation of new “pathways”. 

 

Borderline/Borderline brings together works by Sara A. Tremblay, Olivier Gariépy, Jérôme Havre, Valérie Kolakis, Marius Lut and Jérôme Ruby. The artists question their own limits and their medium, the human body, the curatorial practice and the work of art as commodity, referring conceptually to painting, its history and discourse.  

 

Sara A.Tremblay holds several degrees in photography, and is currently completing her MFA at Concordia University, Montreal, Canada. Using photography, drawing, performance, video, and sculpture, Tremblay documents her personal experience of being places and seeing things through the traces and artifacts she collects.

 

Olivier Gariépy is a Quebeco-American born in Montreal in 1987. He has completed a BFA in photography at Concordia University in 2013. His practice includes photography, performance and sculpture. Gariépy is interested in the multiple representations of liberty and the relation people maintain with this fundamental concept.

 

Jérôme Havre, born in 1972, lives and works in Montreal. After completing his preparatory artistic studies in textiles, he studied at the École Nationale Supérieure des Beaux-Arts in Paris. His work is articulated around the notion of hybridization and the human condition, its norms and systems.

 

Valérie Kolakis lives and works in Montreal. She pursues a conceptual investigation of how identity is constructed and subsequently constrained by society and its physical spaces. Her most recent researches evolve around the art object and its commodification.

 

Marius Lut, born in 1976 in the Netherlands, is a painter living and working in The Hague. Putting the emphasis on one color and using abstract minimal shapes that sway between geometrical and organic, his practice deconstructs the foundations of painting.

 

Jérôme Ruby, born in 1971 in France, lives and works in Montreal. Using mainly drawing, sculpture and installation, he develops a personal anthropology based on the irony of social relations, their structures and their taboos.

 

 

 

 

Galerie Donald Browne

372 Sainte-Catherine ouest suite 528

Montréal, Québec

Canada

H3B 1A2


www.galeriedonaldbrowne.com

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :