Jean-Paul Jérôme – UN ART PLASTICIEN 1958-2000 / Galerie Simon Blais

 

Vers le sud, 1991, acrylique sur toile, 81 x 101,5 cm

© Jean-Paul Jérôme (2013) / Photo : Guy L’Heureux

 
 
 
 
Jean-Paul Jérôme
 

 

UN ART PLASTICIEN

1958-2000

 

19 juin – 27 juillet 2013

 

Vernissage et dévoilement du site Web consacré à l’artiste :

19.06.13

18h à 20h
 
 
 
 

L’exposition Un art plasticien / 1958-2000 présente une vingtaine de toiles et d’œuvres sur papier ainsi qu’une sculpture de Jean-Paul Jérôme, toutes représentatives de la carrière foisonnante de l’artiste, et plus particulièrement de sa démarche plasticienne. Tout au long de sa carrière, Jérôme demeure fasciné par la construction géométrique du tableau. Les formes géométriques, les jeux de perspective et de tridimensionnalité guident ses compositions abstraites, mais la couleur reste souvent l’élément structurant de ses œuvres. Dès 1953, il aborde le monde de l’abstraction au moyen de larges aplats. Tout son art se justifie alors à partir de notions issues de la géométrie, postulats qui, par le dénuement qu’ils impliquent, mènent à la création d’atmosphères qui sous-tend un contrôle plastique absolu. « Toute ma vie, j’ai aimé la pureté de la forme, la résonnance de la couleur », se plaisait-il à répéter.

 

Le soir du vernissage sera également l’occasion de dévoiler le site Web consacré à l’artiste (www.jeanpauljerome.com).

 

Né le 18 février 1928 à Montréal, Jean-Paul Jérôme est décédé le 14 août 2004. Il étudie à l’École des beaux-arts de Montréal de 1945 à 1952, puis il apprend les techniques de la fresque avec Stanley Cosgrove. Il est un des signataires du Manifeste des plasticiens (1955) aux côtés de Rodolphe de Repentigny (Jauran), Louis Belzile et Fernand Toupin. À Paris, entre 1956 et 1958, il côtoie les artistes Giacometti, Vasarely, Hans Hartung et Martin Barré. À son retour, il enseignera à l’École des beaux-arts de Montréal, puis à Sorel, jusqu’en 1973. Jean-Paul Jérôme compte à son actif plus d’une centaine d’expositions, tant individuelles que collectives, dans des galeries et des musées disséminés aux quatre coins du pays. Ses œuvres font également partie de nombreuses collections publiques et privées du Canada, tandis que tout son œuvre et les différentes étapes de son cheminement ont donné lieu à plusieurs publications.

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
Jean-Paul Jérôme

 
UN ART PLASTICIEN

1958-2000

 
 
 
 
 June 19 – July 27, 2013

 

Opening and launch of the artist’s official website:

 

Wednesday, June 19, 6 p.m. to 8 p.m.
 
 
 
 

For its part, the exhibition Un art plasticien / 1958–2000 presents some twenty canvases and works on paper, as well as a sculpture, by Jean-Paul Jérôme, each representative of his rich and diverse career and, in particular, his approach to art as a member of the Plasticien movement. Throughout his life as an artist, Jérôme was fascinated by geometric constructions in painting. However, although geometric forms and the interplay of perspective and three-dimensionality guided his abstract compositions, colour was often the organizing element in his works. Indeed, from 1953 onward, his approach to abstraction involved the use of broad areas of flat hues. All his art was based on notions from geometry, concepts that, through the limitations they implied, led to the creation of visual worlds underlain by an absolute control of plastic means. As he was fond of repeating, “I’ve loved the purity of form and the resonance of colour my entire life.”

 

The evening of the vernissage will also see the launch of the website (www.jeanpauljerome.com) devoted to the artist.

 

Born in Montréal on February 18, 1928, Jean-Paul Jérôme died on August 14, 2004. A student at the École des beaux-arts in Montréal from 1945 to 1952, he went on to learn fresco techniques from Stanley Cosgrove. Along with Rodolphe de Repentigny (Jauran), Louis Belzile and Fernand Toupin, he was one of the signers of the 1955 Manifeste des plasticiens. A stay in Paris between 1956 and 1958 enabled him to meet the artists Giacometti, Vasarely, Hans Hartung and Martin Barré. Upon his return to Québec, he taught at the École des beaux-arts in Montréal, and then in Sorel, until 1973. Works by Jean-Paul Jérôme have been shown in over one hundred solo and group exhibitions in galleries and museums located throughout Canada, and are included in many of the country’s public and private collections. Moreover, a number of publications have examined the entire range of his work, as well as the various stages of his artistic development.

 

 

 

 

 
Galerie Simon Blais
5420, boul. Saint-Laurent, local 100
   Montréal (Québec)
H2T 1S
1   514 849-1165
 

http://www.galeriesimonblais.com/fr/

 

 

  Heures d’ouverture régulière

  Mardi au vendredi: 10h à 18h

   Samedi: 10h à 17h

   L’horaire de la galerie pour juillet et août

   Mercredi au samedi: 11h à 17h

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.