Martin Golland: projection – Peinture Extrême / Galerie Antoine Ertaskiran

 

 

aeee2-normal_sanstitre

 

The Subject, 2013, huile sur toile, 127 x 152 cm (50 x 60 »)

 

 

Martin Golland

 

projection

 

15 juin – 20 juillet 2013

 

Vernissage
samedi
 15.06.13 
14h-17h
 
 
 
 

Cette série d’œuvres récentes renouvelle l’engagement de Martin Golland avec des espaces architecturaux imaginaires. Ses peintures illustrent un point de rencontre entre un environnement artificiel et le monde naturel. elles sont conçues à partir d’un assemblage d’éléments (photos oubliées, petits dessins, collages) qui devient par la suite le catalyseur pour de nouvelles compositions.

 

Ses œuvres s’inspirent d’un large éventail de langages picturaux qui répondent aux contradictions de l’histoire de la peinture figurative. Lors du processus de création, les sujets tels que l’écran, le cadre, le miroir, la fenêtre ou le rideau sont influencés par les propriétés physiques de la peinture. Le miroir offre une lumière, une vision fracturée et met en jeu des distances incertaines. Il permet également d’élargir et de doubler le champ de vision. Dans ces peintures, le miroir fonctionne comme un élément géométrique placé dans l’espace mais qui déstabilise la vision. L’artiste cherche à remettre en question l’acte même de regarder.

 

Cette exposition est présentée dans le cadre de l’évènement Peinture Extrême organisé par l’Association des Galeries d’Art Contemporain – AGAC.

 

 

 

 

 

 

Martin Golland

  

projection

 

June 15 – July 20 2013


Opening on saturday june 15   

2 pm – 5pm, artist in attendance

 

 

This recent body of work is a continuation of Martin Golland’s engagement with invented architectural spaces. These paintings describe a fictional meeting point between built environments and the natural world. The paintings begin from a bricolage of abandoned photos, small drawings and collages which the artist uses as initial reference points, and which become the catalyst for further invention on the canvas. His work is created from a broad range of painterly languages that respond to the contradictory histories of representational painting. During the painting process, subjects such as the screen, frame, mirror, window and curtain are influenced by the physical properties of paint itself.

 

The mirror represents fractured light, fractured vision, and the confusion of distances. it is also a way to widen the scope of vision – to look behind us and in front at the same time, for example. In these paintings they function as the geometric punctuation within space that destabilizes vision. Golland reflects back upon the viewer the charge of energy they bring to the picture – a deflection of visual forces, as if calling the act of looking into question.

 

This exhibition is presented during the Extreme Painting event organized by the Contemporary Art Galleries Association – AGAC.

 

 

 

 
Galerie Antoine Ertaskiran
1892 rue payette
Montréal Qc
H3J 1P3
Canada
t +1 514 989 7886
f +1 514 989 7645
 
 
 
 
Heures d’ouverture :

mercredi – samedi 10h – 17h et sur rendez-vous

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.