Printemps du dessin au MBAM – Deux expositions gratuites sur les dessins de maîtres anciens et d’art contemporain

 
 
 
 
Dans ces dessins mes mains rêvent…
 
 
 
 
DESSINS CONTEMPORAINS DE LA COLLECTION
DU  
 
 
Musée des beaux-arts de Montréal
 
 
 
 
 
 Du 11 avril au 30 juin 2013
 
 
 
 
 
 
 

À l’occasion de son Printemps du dessin, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) présente gratuitement du 11 avril au 30 juin 2013 une importante sélection de pièces clés de sa collection de dessins canadiens et étrangers, dans le Carré d’art contemporain. L’exposition, intitulée Dans ces dessins mes mains rêvent…, témoigne de la richesse de ce langage qui conserve un rôle fondamental dans la création artistique et demeure encore aujourd’hui, peut-être plus que jamais, le lieu d’une exploration formelle inédite. La présentation permettra aux visiteurs d’apprécier le travail de 30 artistes contemporains tels que Mark Tansey, Joan Jonas, Tom Wesselmann, Karine Giboulo, Betty Goodwin, Alice Aycock et Christo ainsi qu’une oeuvre monumentale d’Ed Pien. 

 

Stéphane Aquin, conservateur de l’art contemporain du MBAM, commente ainsi l’évolution du dessin au fil des récentes décennies. « Au cours du XXe siècle, le dessin a commencé à être regardé pour lui-même. Ce n’est plus seulement le complément d’une oeuvre plastique, mais un espace autonome, d’autant plus libre que l’économie plastique des moyens – un crayon, une feuille – l’a toujours libéré des contingences matérielles de réalisation ». Il ajoute : « Ces dernières années, les artistes ont montré un regain d’intérêt pour cette pratique et ont fait leur cette expérience de liberté, tout en jouant sur les codes usuels du médium. Dans une époque marquée par une invention technologique sans limites, le dessin, aujourd’hui plus que jamais, permet paradoxalement d’aller au plus loin de la forme conceptuelle et expérimentale. Il communique avec la performance, l’informatique, le cinéma, la musique, etc. Il rivalise avec la complexité de la peinture comme avec les formats de la sculpture ou de l’installation. Il brouille les genres, sans perdre la force du défi, au plus près de l’expression primitive de l’idée, comme de l’émotion, qui jaillit de l’artiste. »  

 

 

Les artistes et les oeuvres de Dans ces dessins mes mains rêvent…

 

Lieu du croquis sur le vif comme de la rêverie, le dessin est a memoria pour les artistes le moyen de saisir le monde au vol, comme de le fantasmer ou de le reconstruire. C’est pourquoi le titre de l’exposition est emprunté au photographe surréaliste Man Ray. Dans ces dessins mes mains rêvent… est l’occasion de présenter les oeuvres des artistes Joan Jonas, Tom Wesselmann, Karine Giboulo, Betty Goodwin, Alice Aycock, Christo, Marcel Dzama, Trevor Gould, Massimo Guerrera, Peter Krausz, Naomi London, Robert Longo, Joan Mitchell, Robert Morris, Norval Morrisseau, Giuseppe Penone, Edward Pien, Anne et Patrick Poirier, Annie Pootoogook, David Rabinowitch, George Segal et Mark Tansey, entre autres. « Constat ponctuel de l’actualité du dessin, Dans ces dessins mes mains rêvent… est l’occasion de montrer nombre d’oeuvres rarement ou jamais exposées, comme le collage pour La roue de Léonard de Mark Tansey, et certaines autres récemment acquises », insiste Stéphane Aquin.

 

Prenant souvent et paradoxalement appui sur des genres classiques, comme le portrait et le paysage, ces artistes refaçonnent à leur manière, inédite et personnelle, un monde à l’ordre naturel renversé, bouleversé dans ses certitudes et ses représentations. Les grands thèmes de l’histoire de l’art revêtent ainsi des formes insoupçonnées, avec par exemple la silhouette découpée, hypertrophiée, encaissée que dessine Betty Goodwin dans Black Arms, dont on ne sait si elle ploie sous l’effet de la contrainte physique ou si elle s’élève.  

 

 

Délices terrestres : le jardin et la fontaine de Jouvence, une oeuvre monumentale d’Ed Pien installée au centre du Carré d’art contemporain

 

Délices terrestres : le jardin et la fontaine de Jouvence est une oeuvre monumentale qui a connu un succès critique et public important lors de ses présentations au Museum of Contemporary Canadian Art de Toronto, en novembre 2001, et à la Biennale de Montréal 2002. Acquise en 2003 par le MBAM, cette oeuvre de 356 cm de haut et 584 cm de diamètre se compose de deux éléments distincts et séparables : un labyrinthe constitué de trois grands cercles de papier concentriques et un « passage », au fond duquel le visiteur peut pénétrer et découvrir un ensemble de visions secrètes. Seule la première partie est installée au Carré d’art contemporain du MBAM, mettant en scène la tradition iconographique occidentale du « paradis terrestre » en la croisant avec des références orientales, à commencer par la forme empruntée aux lanternes chinoises.  

 

Né à Taiwan en 1958 et installé au Canada depuis 1969, Ed Pien vit et travaille à Toronto. Il est considéré comme l’un des artistes canadiens les plus prometteurs de sa génération. Dessinateur talentueux et original, Pien a su composer un monde au style et à l’iconographie uniques en leur genre, fait de monstres fluides et de réincarnations abstraites. Il a également su adapter le dessin à l’espace, notamment en le théâtralisant par le truchement d’installations « pénétrables » et spécialement éclairées.  

 

 

Le Printemps du dessin au MBAM Pour son Printemps du dessin, le MBAM

 

présente trois expositions gratuites mettant en scène les arts graphiques. Simultanément à Dans ces dessins mes mains rêvent…, il dévoilera en effet une sélection d’oeuvres de la plus importante collection de dessins anciens du Canada au sein de l’exposition De main de maître, tout en exposant les meilleures feuilles de la collection de gravures et d’estampes du Musée dans la série Estampes d’Europe continentale de la collection du Musée des beaux-arts de Montréal : De Schongauer à Picasso.  

 

 

De main de maître : Dessins de maîtres anciens de la plus importante collection privée du Canada

 

11 avril au 30 juin 2013 – Cabinet graphique, accès libre Les arts graphiques et photographiques seront à l’honneur avec un Printemps du dessin qui permettra de découvrir en exclusivité une remarquable sélection de la plus belle collection de dessins anciens du Canada, eux-mêmes issus d’une collection privée montréalaise réunissant des Boucher, Le Bernin, Jordaens, Le Brun, Natoire, Tiepolo….

 

 

Estampes d’Europe continentale de la collection du Musée des beaux-arts de Montréal De Schongauer à Picasso

 

Jusqu’au 25 août 2013 – Pavillon Jean-Noël Desmarais, niveau S2 – accès libre Afin de souligner la qualité de sa collection d’estampes, le MBAM exposera une cinquantaine d’oeuvres particulièrement belles, créées en Europe continentale entre le milieu du XVe siècle et le milieu du XXe siècle, de Schongauer à Picasso, et réalisées dans un large éventail de techniques. À cette occasion, le MBAM dévoilera de plus quelques nouvelles acquisitions et fera l’annonce d’une promesse de don.  

 

 

La collection d’oeuvres sur papier du MBAM

 

La collection d’oeuvres sur papier du MBAM, considérée comme l’une des plus importantes du Canada, réunit des estampes, des dessins et des photographies représentatifs de plus de cinq siècles de performance graphique. Elle comprend des chefs-d’oeuvre de toute une variété d’artistes, dont les noms jalonnent l’histoire de l’art européen et nord-américain : Schongauer, Dürer, Titien, Salviati, Callot, Claude Lorrain, Rembrandt, Goya, Delacroix, Manet, Pissarro et Toulouse-Lautrec, pour n’en citer que quelques-uns parmi un très grand nombre. Bien entendu, les maîtres de l’art canadien, y compris l’art amérindien et inuit, y sont abondamment représentés avec, en particulier, une sélection remarquable d’oeuvres sur papier de Riopelle. En tout, pas moins de 10 000 estampes et dessins, dont la moitié créée par des artistes canadiens, sont rassemblés dans cette collection. Les collectionneurs et les amateurs d’estampes peuvent en savoir davantage auprès de la Société des collectionneurs d’estampes de Montréal (SCEM) au www.mpcs-scem.org

 

 

 

 

 
 
Musée des beaux-arts de Montréal
1379, rue Sherbrooke O
Montréal, Qc
H3G 1J5

http://www.mbam.qc.ca/

 

 

 

Le Musée des beaux-arts de Montréal est l’un des musées les plus fréquentés au Canada. Annuellement, près de 770 000 visiteurs visitent gratuitement en tout temps sa collection encyclopédique unique au Canada et ses expositions temporaires originales, croisant les disciplines artistiques (beaux-arts, musique, cinéma, mode, design), mises en valeur par des scénographies atypiques. Il conçoit, produit et met en tournée en Europe et en Amérique plusieurs de ses expositions. Il est aussi l’un des plus importants éditeurs canadiens de livres d’art en français et en anglais qui sont diffusés partout dans le monde. Plus de 100 000 familles et écoliers participent chaque année à ses programmes éducatifs, culturels et communautaires. L’année 2011 a marqué l’ouverture d’un quatrième pavillon, consacré exclusivement à l’art québécois et canadien – le pavillon Claire et Marc Bourgie – et d’une salle de concert de 444 places intégrant une rare collection de vitraux Tiffany – la salle Bourgie. Les riches collections du Musée sont déployées dans ses trois autres pavillons dédiés aux cultures du monde, à l’art européen ancien et contemporain, aux arts décoratifs et au design. Enfin, le Musée intègre désormais la musique pour que ses visiteurs puissent découvrir autrement les arts visuels grâce à des promenades musicales et autres activités inédites. En 2012, les nouveaux Studios Art & Éducation Michel de la Chenelière ont été inaugurés afin de doubler les espaces destinés aux écoles, aux familles et aux groupes communautaires. Enfin, un cinquième pavillon consacré à l’art international ouvrira ses portes d’ici 2017.
 
 

 

 

 

Photo:

George Segal (New York 1924 – South Brunswick 2000)

Sophie VI, 1996

Pastel, fusain – 97,3 x 127 cm

Achat, legs Horsley et Annie Townsend

© The George and Helen Segal Foundation / SODRAC (2013)

Photo MBAM, Brian Merrett

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.