PLAYA COLONIALE de Martin Bureau et Luc Renaud / Cinéma Cartier

 
 
 

 

PLAYA COLONIALE

 

UN FILM DE MARTIN BUREAU ET LUC RENAUD

 

 
 
 
Du 25 au 31 janvier 2013
 
à 19h10
 
 
 
 
Le 25 janvier : 5 à 7 et discussion avec les réalisateurs
 
 
 
 
 
Au Cinéma Cartier
1019 Av. Cartier, Québec
Tarif : 10$
 
 
 
 
 
ENVIE D’UN VOYAGE DANS LE SUD? 

 

 

 

Martin Bureau, artiste en arts visuels, et Luc Renaud, géographe, présentent au Cinéma Cartier leur tout dernier film, Playa Coloniale. Ce long-métrage documentaire est une réflexion sur le colonialisme touristique ou l’impact de nos semaines de vacances dans les « tout inclus » sur les communautés locales. Après un accueil chaleureux lors du lancement au Musée national des beaux-arts du Québec, le film est à l’affiche au Cinéma Cartier du 25 au 31 janvier à 19h10. La première projection, le 25 janvier, sera précédée d’un 5 à 7 et suivie d’une discussion avec les cinéastes. 

 
L’hiver québécois. Pelleter. Geler. Chialer. Pourquoi endurer l’hiver et les durs labeurs de nos vies effrénées quand on peut se payer une semaine de rêve au soleil dans un « tout inclus », à ne rien faire, à tout boire et à tout manger? Relaxer enfin! CUBA! La turquoise et authentique CUBA! Mettant à l’épreuve le paradigme tenace du tourisme salvateur, Playa Coloniale se veut un regard grinçant sur une industrie qui n’a pas l’habitude de se questionner et dont les usagers ne semblent pas se remettre en question. Le droit aux vacances, après de durs labeurs, est légitime, sans aucun doute. Par contre, que faisons-nous du droit aux vacances de nos hôtes? Notre argent dépensé chez eux est-il réellement source de progrès et d’émancipation économique? Playa Coloniale donne la parole aux protagonistes de cette problématique : du touriste québécois au balayeur de rue cubain ou à la dissidente intellectuelle, critique du système. VOYAGER et TOURISTER deviennent ici deux manières d’envisager la dynamique géopolitique de nos déplacements. Pour le gain des uns, face au péril des autres.

 
 
 
 
 
 
Pour plus d’informations sur le film
 
 
 
 
(ici)

 

 

 

En 2009, Martin Bureau et Luc Renaud présentent un premier film, Une tente sur Mars, qui obtient une mention aux Rendez-vous du cinéma québécois dans la catégorie du Meilleur premier documentaire (prix Yolande-et-Pierre-Perrault) en plus d’être nominé au Jutra 2010 pour le documentaire de l’année. Poursuivant leurs recherches sur le colonialisme, ils récidivent en 2012 avec le long métrage documentaire Playa Coloniale. Alliant une approche scientifique et esthétique, la démarche de Bureau et Renaud vise tout autant à pratiquer un cinéma engagé qu’à développer un langage documentaire d’auteur, au confluent du cinéma direct et de la vidéo d’art.

 

 

 

 

 
La Bande Vidéo
541 St-Vallier Est
B.P. 2 Québec (QC)
G1K 3P9
418-522-5561 
 
 
 
 
 
 

La Bande Vidéo est un centre de création et de recherche en arts médiatiques qui participe à l’émergence d’une culture vidéographique contemporaine. En stimulant la création et l’échange entre les auteurs, le centre vise le renouvellement du discours et de la pratique vidéographique afin que le médium puisse évoluer avec ses particularités et ses différences. Le centre développe un nouveau secteur d’activités en s’associant fièrement à Playa Coloniale en tant que distributeur.

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.