Sébastien Pesot – Crash / Maison de la culture Frontenac

 

 

© Sébastien Pesot, Crash 1, 2010, impression jet d’encre sur polypropylène,

 
 
 
 
 
 
SÉBASTIEN PESOT
 
 
Crash
 
 
Studio 2
 
 
 
 
 
29 janvier – 3 mars 2013  

 

 

À partir du 29 janvier prochain, la maison de la culture Frontenac présente Crash, une exposition de Sébastien Pesot, artiste évoluant dans l’univers de l’image en mouvement. 

 

Crash est la première série d’impressions sur papier présentée par Sébastien Pesot. Le type de cymbale numérisé pour cette série fait le pont entre le passé de percussionniste de l’artiste et sa pratique actuelle. Les images représentent ici le passage du son et du temps, mais aussi celui d’une pratique à une autre. Dans cette série, l’artiste nous fait découvrir la matérialité des cymbales. Ainsi, il est possible de voir les aspérités formées dans cette matière, les surfaces frappées par les baguettes, les fissures, les sillons sur certaines, etc. Sans entendre le son que les cymbales émettent, il est possible d’imaginer que ces changements dans leur aspect affectent leur sonorité.

 

Ce rapprochement, qui met l’accent aussi sur la rondeur, évoque tout à la fois l’œil, une planète. Les trous, décontextualisés, peuvent être interprétés comme le crash d’une masse dans cette matière organique composée de métal. L’artiste y voit également dans ces ouvertures sombres le creuset d’une intrigue métaphysique. Il est aussi question du passage du temps, celui-ci marquant le tempo lors de l’utilisation en temps réel, mais dans ce contexte, il fixe les instruments dans un moment précis, il les matérialise. Si jadis, les coups portés sur les cymbales pouvaient sembler violents, leurs images ainsi immortalisées deviennent poétiques.

 

Démarche artistique La démarche artistique de Sébastien Pesot se concentre sur l’exploration de la plasticité de l’image et du sens. Après avoir principalement réalisé des monobandes, il s’applique maintenant à sortir l’image du cadre de l’écran en la réinjectant dans le monde matériel, par son déploiement dans l’espace physique. L’utilisation de l’autoreprésentation et du corps performatif lui permet d’effectuer un passage vers la corporéité. Influencé par le travail de l’artiste Bruce Nauman qui traite du corps et de ses déplacements dans l’image vidéo, il retourne la caméra contre lui au sein de ses performances et de ses installations audiovidéo. Se définissant en partie comme un plasticien, il s’intéresse autant à la forme des objets qu’il crée qu’à leurs portées conceptuelles. Attiré par la philosophie postpunk de Philippe Nassif, il tente d’adopter « la posture du Grand joueur, celui qui articule simulacre et authenticité ».

 

 

 

 
 
 

Bio Sébastien Pesot Né à Rimouski en 1971, Sébastien Pesot a obtenu un baccalauréat en histoire de l’art à l’Université de Montréal en 1996 et une maîtrise de l’École des arts visuels de Montréal (UQÀM) en 2000. Son travail solo a entre autres été présenté à la Galerie Joyce Yahouda (2012), à la Foreman Art Gallery à Sherbrooke (2011), à Slash-tmp à Berlin (2010), au Musée d’art contemporain des Laurentides (2010), au Lieu à Québec (2009), à la Maison de la culture Côte-des-Neiges à Montréal (2008). Pesot travaille principalement à des installations audio-vidéo tout en investissant le champ de la performance et de la photographie. Auparavant, son univers était partagé entre le punk rock et la réalisation de monobandes expérimentales. Il vit en Estrie et enseigne à l’Université de Sherbrooke. www.sebastienpesot.com

 

 

 
 

 
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario Est
Montréal (Qc)
H2K 1W7
514 872-7882
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.