François Quévillon – Dérive / au Museu da Imagem e do Som, São Paulo, Brésil

 
 
© Dérive, François Quévillon, 2011
 
 
 
 
 
François Quévillon
 

Dérive
 
 
 

Jusqu’ au 20 décembre 2012

 
 
Résidence in situ
une collaboration entre Avatar, La Bande Vidéo,
LA CHAMBRE BLANCHE et le MIS (Brésil). 
 
 
 
 

François Quévillon est le lauréat 2012 du programme d’échange entre Avatar, La Bande Vidéo et LA CHAMBRE BLANCHE au Québec, et le Museu da Imagen e do Som, à São Paulo (Brésil), où il effectuera une résidence de production du 26 novembre au 20 décembre 2012. Pour l’occasion, l’artiste poursuivra le développement du logiciel utilisé dans son installation antérieure Dérive, présentement en exposition au Nouveau-Mexique jusqu’au 6 janvier 2013 à ISEA2012 Albuquerque : Machine Wilderness, et y intégrer un site de la ville de São Paulo. 

 

Dérive invite à explorer des modélisations 3D de villes et de sites géographiques qui se transforment en fonction de données environnementales captées sur le Web. Par sa présence et ses déplacements, le public peut interagir avec des représentations dont l’apparence et le niveau de reconnaissance sont déterminés par des informations sur des phénomènes ayant cours en ces lieux. Conjointement à leur visualisation, un procédé de synthèse et de spatialisation sonore traduit les données transmises par des capteurs environnementaux distants. En interconnectant le virtuel et l’actuel, Dérive s’intéresse à la phénoménologie des réalités mixtes et sonde la nature changeante de notre perception et de notre représentation du monde. Pendant ses promenades de cueillette d’images photogrammétriques, François Quévillon restera attentif à l’atmosphère sociale actuelle au Brésil, dont la tension palpable risque d’affecter l’oeuvre.

 

 Pour voir la documentation antérieure du projet, visitez : http://www.francoisquevillon. com/html/node/199, ou encore: http://vimeo.com/39802383

 

 

 
 

 
François Quévillon est un artiste montréalais, qui touche principalement à l’installation et à l’art numérique. Ses réalisations explorent les phénomènes complexes du monde et de la perception par la mise en oeuvre de processus sensibles à l’interférence du public et aux conditions variables de l’environnement. Titulaire d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM, il a participé aux activités du groupe de recherche-création Interstices de 2001 à 2008 et est membre de Perte de Signal depuis 2009. Son travail a été présenté dans le cadre d’expositions individuelles, de festivals et d’événements au niveau national et international (ISEA2012, BIAN, Bouillants, Espace [im] média, Elektra, FILE, entres autres).

 
 
 
 
 
 
 
O Museu da Imagem e do Som de São Paulo
MIS – fica localizado na Avenida Europa,
158, Jardim Europa,
São Paulo – SP, Brasil.
CEP 01449-000.
 
 
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.