Sayeh Sarfaraz, mémoire d’éléphant / Galerie Antoine Ertaskiran

 
 
 
 
 
 Mémoire d’éléphant, 2012, matériaux divers / Sayeh Sarfaraz
 
 
 
 
 
Sayeh Sarfaraz

 
 
 
 
  Mémoire d’éléphant
 
 
 
 
Du 14 novembre 2012 – 8 décembre 2012    
 
 
 

Vernissage

14.11.12
17h – 20h
 
 
 
 
 
Pour sa première exposition solo à la galerie antoine ertaskiran, Sayeh Sarfaraz, artiste d’origine iranienne, propose une vaste installation où jouets, dessins et projection sont les principaux outils d’un langage apparemment naïf qui évoque les réalités de son histoire personnelle et les conflits politiques qui agitent les pays du Moyen-Orient. la galerie antoine ertaskiran est fière de représenter le travail de Sayeh Sarfaraz, tant les installations de l’artiste contribuent au positionnement politique et engagé de l’art actuel.
 
 
 
Le titre de l’exposition, ‘mémoire d’éléphant’ fait directement référence à la mémoire collective de ces peuples meurtris par une violence quotidienne et par les dictatures. chaque œuvre se veut être la preuve et le témoin de cette situation politique. l’accumulation de petits objets, l’usage répété de l’écriture persane, la miniaturisation de scènes quotidiennes qui renvoient à des traditions artistiques perses ancestrales sont, pour Sayeh Sarfaraz, le moyen de traduire l’oppression subie aujourd’hui par ces peuples. même si le foyer familial semble être sécuritaire, la peur du monde extérieur et l’angoisse sont grandissantes.
 
 
 
En détournant les jeux d’enfants – train électrique qui tourne en sens inverse, maison de poupées aux portes de prison, guirlandes de fusils et soldats de papier, bonshommes lego et marshmallows en guise de fils barbelés – l’artiste utilise le monde rêveur de l’enfant afin de donner à voir une réalité crue et triste qui demeure universelle et reconnaissable. l’horreur en question est tellement indicible et vaste que seules la miniaturisation et l’esthétisation peuvent rendre le spectacle soutenable.
 
 
 
Entre rêve et cauchemar, jeu et réalité, voyeurisme et surveillance, les repères sont brouillés. le spectateur, qui doit s’agenouiller ou épier pour découvrir des scènes dramatiques figées, est lui aussi surveillé. il devient le nouvel acteur de cette pensée collective qu’il se doit, à son tour, de transmettre et de témoigner.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Originaire de Chiraz, la capitale culturelle de l’Iran, Sayeh Sarfaraz a immigré au Québec et vit à Montréal depuis 2007, année où elle débute sa carrière artistique avec plusieurs expositions collectives. les qualités d’exécution, de réflexion et de recherche des œuvres de Sarfaraz en font un modèle pour la jeune création artistique. à plusieurs reprises, son travail a fait l’objet d’articles de presse et de reportages (le Radar, Radio Canada, Cambridge Time, Cyberpresse, Arthur press, Mirror Montréal, Ratsdeville). depuis 2010, elle a réalisé 8 expositions personnelles en France, en Allemagne, à New York et au Québec. son travail a obtenu de nombreuses récompenses et bénéficié de 5 bourses de recherche. Sarfaraz a été résidente à la fonderie Darling à Montréal en 2011.
 
 
 
 
 
 
 
 
Mémoire d’éléphant, 2012, installation, detail
 
 
Sayeh Sarfaraz
mémoire d’éléphant
 
 
November 14, 2012 – December 08, 2012
 
 
 
opening : wednesday november 14 – artist in attendance 5pm – 8pm
 
 
 
 
 
 
Since 2010, Sayeh Sarfaraz, an artist of Iranian descent, has had eight solo exhibitions in France, Germany, New York and Quebec. she has won numerous awards and is the recipient of five research grants. in her first solo exhibition at galerie antoine ertaskiran, Sarfaraz is presenting a large installation in which toys, drawings and projection serve as a somewhat naïve pictorial language, evoking both her personal history and the political conflict raging in the Middle East. this installation speaks of contemporary art’s involvement in social and political issues.
 
 
 
The title of the exhibition, mémoire d’éléphant (memory of an elephant), is a direct reference to the collective memory of the people scarred by violence and dictatorships. each work is a testament, a witness to the political upheaval. the accumulation of small objects, the repeated use of Persian writing, the miniaturization of everyday life, echoing ancestral persian traditions; for Sayeh Sarfaraz they are all ways of interpreting the oppression and suffering endured by the people of that region. even if the family home seems to be a safe haven, the outside world remains increasingly dangerous.
 
 
 
By subverting children’s games – an electric train running in reverse, doll house doors leading to a prison, paper garlands composed of guns and soldiers, lego figurines and marshmallows instead of barbed wire – the artist uses a child’s dream world to present a sad and harsh reality that remains universal and recognizable. the horror in question is so unspeakable and overwhelming, the miniaturization and aesthetic license employed by Sarfaraz are meant to make the exhibition palatable.
 
 
 
Between dream and nightmare, game and reality, voyeurism and surveillance, the traces are mangled. the viewer, who must either kneel or peek to discern the dramatic, still scenes, is also being observed, becoming a new player in this collective, who must now, in turn, transmit and testify.
 
 
 


 
 
 

born in Shiraz, the cultural capital of Iran, Sayeh Sarfaraz immigrated to Quebec and has lived in Montreal since 2007, the year she began her artistic career with several group shows. galerie antoine ertaskiran is proud to present the work of Sayeh. the quality of the work, the introspection and research implicit in its creation, make this the model for young, emerging artists. her art has been the subject of numerous articles and news reports (Radar, Radio Canada, Cambridge Time, Cyberpresse, Hot off the Virtual Press, Arthur press, Montreal Mirror, Ratsdeville). Sayeh Sarfaraz was a resident at the Darling Foundry in Montreal in 2011.      

 

 

 

 

Galerie Antoine Ertaskiran
1892 rue Payette
Montréal Qc
H3J 1P3
Canada
t +1 514 989 7886
f +1 514 989 7645
 
 
 
 
Heures d’ouverture: mercredi – samedi 10h – 17h et sur rendez-vous
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.