Invitation au vernissage de Jérôme FORTIN et Chloé BEAULAC samedi le 15 septembre à 14 h

 
 

 

Jérôme FORTIN

 
 
 dans le blanc
 
 
 
 
 
Du 15 septembre au 15 novembre 2012
 
 
 
 

Samedi le 15 septembre à 14 h – Vernissage des expositions

Samedi le 6 octobre à 15 h – Rencontres avec les artistes JÉRÔME FORTIN et CHLOÉ BEAULAC

 

 

Le baroque [..] ne cesse de faire des plis. Il n’invente pas la chose : il y a tous les plis venus d’Orient, les plis grecs, romains, romans, gothiques, classiques … Mais il courbe et recourbe les plis, les pousse à l’infini, pli sur pli, pli selon pli. Le trait du baroque, c’est le pli qui va à l’infini. […] les replis de la matière et les plis dans l’âme. Gilles Deleuze

 

 

Comment baroque et minimalisme peuvent-ils s’entremêler ? C’est pourtant à partir de ce mouvement paradoxal que procède Jérôme Fortin à force de répétition et à travers tous ces plis et replis, qui marquent autant sa manière de faire que tout son oeuvre. Extérioriser l’intérieur ou invaginer le dehors, voilà vers où nous mènent ses coupes et découpes, pliages et dépliages. L’exposition Dans le blanc est portée par cette vague alors que Fortin nous amène et nous emporte vers l’infini, au milieu d’un champ ininterrompu de variations infimes et innombrable, là même où retentit l’inachevable. Une série inédite de tondos blancs s’ajoutera à celle des tondos noirs connus, question cette foi-ci, d’augmenter, d’accroître, de tendre et de détendre, d’évoluer et d’involuer sa riche partition des noirs, des blancs et des gris comme autant d’instruments où faire vibrer l’infini. Pourtant, la gamme se décline à même les objets du quotidien. Ainsi, vous le verrez avec Continuum, un mur flottant troué, ajouré qui pénètre l’espace de la galerie, pour mieux rentrer dans l’enfoncement du monde. Au sein de ce jeu contrapuntique, Fortin nous projette dans l’art de la fugue alors que le temps bascule entre l’éphémère et l’éternité, le discontinu et le cyclique. De fait, Jérôme Fortin porte et déporte la musique intime des choses de la vie.

 

 

Jérôme Fortin vient et revient à Val-David pour notre plus grand bonheur. Parmi ses nombreuses résidences d’artistes, il a séjourné, entre autres, à L’Atelier de l’Ile. Familier des Symposiums d’Art in situ des Jardins du précambrien de la Fondation Derouin (2002-2007), il est de retour au Centre après avoir collaboré au programme éducatif en 2011. Mais depuis 1996, Jérôme Fortin parcourt aussi le monde avec ses expositions solo, rien de moins que Prague, Pretoria, Tokyo, Paris, Toronto et Montréal, tout en participant à maintes expositions collectives (Istambul, Berlin, Bologne, Bruxelles, Paris, Cuba, Barcelone, Beijing, Mexico et New York). Ses œuvres font aussi partie d’importantes collections, (MAC de Mtl, MNBA du Québec, Loto-Québec, Musée de Joliette, Pretoria Art Museum, National Museum of China, Bibliothèque et archives nationales du Québec, Banque d’œuvres d’art du Conseil des arts du Canada, etc).

 

 

 

 

 
 
Chloé Beaulac
 
 
 
Au cœur du magnétisme
 
 
 
 
 

La stratification de la terre est un fouillis muséal. Pour lire les roches, il faut avoir conscience du temps géologique et des couches de matériaux préhistoriques ensevelis sous l’écorce terrestre. Robert Smithson

 

 

Verrez-vous l’ombre du rocher Élisabeth du parc Dufresne figuré derrière l’exposition Au coeur du magnétisme ? Familier du parc, saurez-vous le reconnaître ? Quoiqu’il en soit, Chloé Beaulac en a fait son lieu d’inspiration, son lieu de représentation, fortement attirée par le « relief psychogéographique » de la place. Car la pierre, « la plus grande folie des hommes » aura inspiré depuis longtemps le champ de l’art et fasciné l’être humain comme le relate Pline l’Ancien dans son livre sur les gemmes de son Histoire naturelle. C’est donc ici à Val-David qu’elle se retrouve, elle-même, dans cette forêt boréale du bouclier laurentien parsemé de blocs erratiques. Ainsi, à dériver dans les pistes au gré des sollicitations du terrain, Chloé Beaulac est marquée par le sentier de la Belle étoile 23. Au travers ce « semis de symboles » pour reprendre les mots de Roger Caillois dans Pierre réfléchie, la jeune graveure se sent plus près que jamais d’un passé immémorial autant que d’une manière de vivre et de prendre la vie. Explorant et s’imprégnant de l’atmosphère des lieux qui l’entourent, elle a le sentiment de percevoir la pulsation, les origines de l’antre du monde qu’elle a scrutées dans cette roche venue du fond des temps. Touchée, elle en retrace une « cartographie influentielle » selon la théorie de la dérive de Guy Debord. Ainsi, sur les murs de la galerie du Centre d’exposition, de multiples sérigraphies recomposent l’éminence rocheuse ; en fait, quatre cents estampes comme autant de fragments et de facettes où extérioriser sa compréhension du sens des choses.

 

 

Diplômée de l’Université Concordia, Chloé Beaulac est une jeune artiste de la relève, prometteuse et déterminée. Au coeur du magnétisme est en continuité avec sa résidence d’artiste à l’Atelier de l’Ile, en 2011. Membre de l’atelier Graff, d’ARTPrim et de l’Atelier de l’Ile, ses oeuvres figurent déjà dans des collections publiques et privées (Accademia di belle arti di Brera a Milano, Bibliothèque et archives nationales du Québec, Archives du département de Print Media – Université Concordia, ARPRIM, Archives du département d’arts visuels de l’Université Emily Carr, Banque Nationale.

 

Manon Regimbald

 

 

Samedi le 29 septembre à 14 h – JOURNÉES DE LA CULTURE HÉLÈNE TREMBLAY accompagnée du musicien LAURENT BÉLECconte et raconte les mots de Miron, Langevin, Morency, Prévert,etc.

 
 
 
 
 
Centre d’exposition de Val-David
2495, rue de l’Église
Val-David (Québec)
J0T 2N0
Tél. 819.322.7474
 
 
 
 
ENTRÉE LIBRE
du mercredi au dimanche de 11 h à 17 h
m
m
m
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.