Sentier Art3, édition 2012 – Parc régional et éducatif Bois de Belle-Rivière

 
 
 
 
Sentier Art3
Édition 2012
 
 
 
 
 
 
Fier partenaire majeur
 
 

En collaboration avec le Conseil des arts du Canada, le Musée d’art contemporain des Laurentides et le Parc Bois de Belle-Rivière.

 

 

 
 
 
Joachim Jacob
Ed Pien
Frédéric Saia
 
 
 
 
Commissaire
Karl-Gilbert Murray
 
 
 
 
 
Du 6 août au 19 août 2012
 
 
 
 
Vernissage
18.08.12
13 h 30 à 17h
 
 
 

C’est avec le plus grand plaisir que nous vous convions à la tenue de la 6e édition de Sentier Art3, événement d’art environnemental qui, cette année, accueillera les artistes : Joachim Jacob (Hambourg, Allemagne), Ed Pien (Toronto, Ontario) et Frédéric Saia (Montréal, Québec). Pour cette occasion, chaque artiste réalisera une œuvre in situ qui viendra enrichir la collection d’œuvres du sentier pédestre situé dans la Prucheraie du Parc Bois de Belle-Rivière, à Mirabel. L’intégration de ces trois œuvres au « paysage » sera orchestrée de manière à présenter des approches artistiques diversifiées susceptibles d’éveiller les spectateurs à différents modes d’interaction et d’appréciation de l’art sculptural contemporain en pleine nature. Les artistes auront donc à cœur d’investir le sentier d’une œuvre installative invitant une expérimentation polysensorielle et qui, sans nul doute, interpellant un sentiment d’émerveillement, ébranlera les habitudes perceptuelles et contemplatives de tout un chacun.

 

 

À cet effet, l’installation Rocaille sauvage (Sans-souci) de Joachim Jacob particularisera le lien qui unit les spectateurs à l’œuvre. Explicitement, leur réservant une place au centre d’une palissade de branches jointées, cette installation les encerclera de manière à leur faire vivre une expérience unique : un retour dans l’histoire. Ed Pien, quant à lui, proposera Configuration, une installation de formes circulaires et spiralées faites de tuyaux en PVC – suspendus tout en hauteur – qui fascinera la perception visuelle autant qu’elle sollicitera l’implication du corps tout entier dans le processus d’interaction. Quant au pont végétal de Frédéric Saia, intitulé : Arbres-pont, il confèrera au lieu un sentiment d’étrangeté : un trompe-l’œil naturel. Recouvert de petits arbres qui le traversent, ce pont, dont les racines finiront par le recouvrir entièrement, questionnera les repères visuels de localisation spatiale des spectateurs dans la mesure où il cherchera à se fondre dans la nature ambiante plutôt qu’à s’en distinguer.

 

 

JOACHIM JACOB, né à Brême (Allemagne) en 1959, est un artiste multidisciplinaire et architecte de formation vivant à Hambourg. Il a réalisé de nombreux projets d’art environnemental comportant des interventions in situ en nature et des installations photographiques en milieu urbain. Cherchant, continuellement, à modifier notre regard et « habitudes » perceptuelles, il conçoit des formes architecturales, mieux connues sous l’appellation : d’art textile architectural. Parmi ses nombreuses réalisations, mentionnons : Installation Trans-Form Rocaille, Landscaped Park Schmokbachtal (Buchholz/Nordheide) (1997); Photographic Space Installation Micromégas, Pavillon of Gerh-Marcks-Haus, Brême Édith Meusnier 2010 José Luis Torres 2009 Ingrid Koivukangas 2008 Nathalie Doyen 2009 Nadia Myre 2009 Jeane Fabb 2010 (2002); 5 Straw Walls, Zoo, Wilderness and Pasture, German Animal Sculptures from A. Gaul to J. Beuys, Gerh-Marcks-Haus, Brême (2002); Micromégas, Schleswig-Holstein-Haus, Schwerin (2004); Body Fractals, collage photographique (2010); The Bearded, Documenta 13, Kassel 2012-Beards for the Art, installation et publication photographique (2012).

 

 

ED PIEN est né à Taipeh, Taiwan en 1958. Il est titulaire d’un diplôme d’études en art et architecture de la Queen’s University de Venise (1981), d’un baccalauréat en arts visuels de la University of Western Ontario (1982) et d’une maîtrise en arts visuels de la York University (1984). Résidant à Toronto, il enseigne à la Toronto University et, à ce jour, il a exposé ses oeuvres tant en Amérique, en Europe, en Chine qu’en Australie. Notons : Imaginary Beings, Alexander Ochs Galleries, Berlin, Allemagne (2004); Wrestling with Demons, BizArt, Shanghai, Chine (2006); An Enchanted Domain, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa (2008); Slash, Museum of Arts and Design, New York, New York, États-Unis (2009); Tracing Night Olympiade culturelle 2010, Musée de Vancouver, Vancouver (2010); Ed Pien: Déliaison/Unbinding, Musée d’art contemporain des Laurentides (2011) et la 18e Biennale de Sydney, Australie (2012). Enfin, mentionnons que ses oeuvres figurent dans plusieurs collections publiques, privées, muséales et institutionnelles.

 

 

FRÉDÉRIC SAIA, artiste en art environnemental, est titulaire d’un DEC en graphisme (1997), d’un DEC en photographie (1999) et d’un baccalauréat en arts visuels de l’UQAM et de l’École Supérieure des beaux-arts d’Aix-en-Provence, France (2004). Il manifeste un intérêt pour le mouvement Slow art (Slow Life). Ses oeuvres ont été présentées lors de différentes expositions et événements au Canada, aux États-Unis et en France. Récipiendaire de prix et de bourses, ceux-ci lui ont permis de réaliser des projets monumentaux qui évoluent dans le temps et avec lui. Soulignons : Galerie de l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence (2004); Centre d’exposition de Mont-Laurier (2006); Bivouac: Stations d’écoute (en galerie et Parc de la Forêt Ouareau)( 2007); Faits et Reflets, Musée McCord et CREMCV, Montréal (2007); Les jardins réinventés de la rivière Saint-François (2008); Intervention sur le Waterpod, New York (2009); Dormance et persistance, Centre Clark, Montréal (2010) et Façonnage boréal, Occurrence, Montréal (2012).

 

 

 

 

 
 
Commissaire
 
 
 

Historien d’art de formation académique, KARL-GILBERT MURRAY est titulaire d’un baccalauréat (1997) et d’une maîtrise de l’Université du Québec à Montréal (1999). Critique d’art, il a collaboré à plusieurs revues spécialisées (ETC, esse art + opinions, Archée, Vie des arts, Spirale, Espace sculpture, Pref Magazine) et, à titre d’auteur, rédigé de nombreux catalogues d’exposition et opuscules. Commissaire indépendant, il a, entre autres, réalisé et conceptualisé les expositions : Georges Delrue…une vie (2000); Battre le « faire » au féminin : Louise Prescott, Christine Palmiéri et Renée Chevalier (2002); Le Corps gay/The Gay Body (2002-2006); Passé/Présent : L’objet d’art sans frontière (2005); Attila Richard Lukacs, De l’obscurité/Inside Darkness (2008); Evergon, Jeux de la passion/Passion Plays (2009); Ed Pien, Déliaison/Unbinding (2011) et, dans le cadre de l’édition 2012 du Festival International du Film sur l’Art : Jim Verburg, Séquence/Still, présentée à la Cinémathèque québécoise.

 

 

Avis : Recherche de bénévoles Du lundi au vendredi entre 10h à 16h30 (6 au 17 août), les artistes vous invitent à venir travailler avec eux à la réalisation de leur oeuvre. Une expérience unique et enrichissante!

Suzanne Ferland, coordonnatrice T : 450.430.7038 – C : ferlaf2002@videotron.ca
 
 
 
 
Parc régional et éducatif Bois de Belle-Rivière
9009, boulevard Arthur-Sauvé (route 148)
Mirabel (Québec)
J7N 2T8
Tél. : 450.258.4924
 
 
 
 
Ouverture sur semaine : 9h à 18h et fin de semaine : 9h à 19h
(Tarifs : adulte : 4.00$; enfants : 1.00$)
 
m
m
m