Isabelle Lapierre et Pierre Yves Lavoie / Galerie Morgan Bridge

 

 

Jusqu’au 3 juin 2012, l’artiste Isabelle Lapierre présentera Météorologie à la galerie Morgan Bridge. Un projet qui rendra compte des influences atmosphériques sur la condition sensible et perméable de l’humain. Dessins, tableaux et bas-reliefs investiront les murs de la galerie en très petits, petits et moyens formats pour confronter nos aspirations à ce qui nous entoure, nous influence et nous échappe.

 

 

Travaillant sur le thème de l’idéal, Isabelle Lapierre questionne la fragilité des idéaux mis à mal par une réalité physique et contraignante. L’artiste transpose cette dualité réel/ imaginaire en sortant du cadre établi du tableau, figeant les émotions intérieures d’hommes et de femmes qui entretiennent ou perdent leurs illusions grâce à l’expérimentation de matières dont on devine les transformations.

 

 

Une belle occasion de faire le point sur son environnement personnel: un face à face avec nous-mêmes et avec les autres devant la grande figure de la Météo, notre maître à tous.

 

 

 

Artiste multidisciplinaire originaire de Québec, Isabelle Lapierre détient un baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval. Son parcours compte des résidences de création et des expositions solo et collectives lors de divers événements et festivals au Québec et en France. Elle a collaboré avec l’artiste et chorégraphe Alan Lake et a performé à plusieurs reprises pour le collectif Les Fermières Obsédées. Aujourd’hui, elle vit et travaille à Montréal.

 

 

Installation dans le cadre de la Manif D’art 6

 
 
Mon voisin

 

 

 
Du 5 au 27mai 2012

 

 

 

Vernissage
samedi
5.05.12
14hrs

 

 

 

 

Dans son projet Pierre Yves Lavoie, fait un clin d’œil à la banlieue. « Lorsque j’entretenais des jardins de particuliers, ce que je trouvais amusant c’est que chacun d’entre eux avait une vision différente de l’entretien de leur terrain. Certains souhaitaient que leur gazon soit tondu et d’autres laissaient la nature prendre le dessus. Ainsi, malgré eux, ils participaient à un ensemble, à un projet commun : la construction de la mosaïque du paysage banlieusard. »

 

 

Dans cette pièce, l’artiste, mets en exergue cette idée de travail collectif, créant une réflexion autour du geste individuel qui tend vers l’universel. C’est en s’inspirant notamment de l’esthétique "banlieusarde" et de ses codes, tout en s’appuyant sur nos idées reçues, que Pierre Yves Lavoie cherche à nous montrer qu’une société tend vers un projet commun malgré la diversité des genres. Pour l’occasion, il invite le spectateur à participer à son étude et à reproduire les gestes de la traditionnelle "tonte de jardin". Par ce jeu qu’il met en place, PY Lavoie amène le public à prendre part à ce projet commun et l’entraîne, d’une manière ironique, à devenir lui-même un banlieusard à son insu.

 

 

 
Galerie Morgan Bridge
367 rue du pont
quebec (QC)
G1K6M5
418 529 1682
m
m
m