« ArtisMe® Store » par Marie-Pier Théberge à la Galerie de l’UQAM

 
 
 
Du 23 mai au 16 juin 2012

 

 

Vernissage
22.05.12
17 h 30

 

 

 

À compter du 23 mai, la Galerie de l’UQAM accueillera la nouvelle succursale de « produits culturels dérivés », ArtisMe® Store, instaurée par Marie-Pier Théberge. Cette « entreprise » se spécialise dans la création de fictions et d’activités ludiques interactives qui mettent en scène l’héroïne de l’art contemporain, Super MPier. Venez découvrir cet univers qui, par l’entremise de son dispositif immersif parodiant une réalité commerciale, vous fera vivre les plus belles expériences!

 

 

L’exposition

 

L’exposition ArtisMe® Store propose un simulacre de magasin issu de la combinaison des sphères du divertissement, de la culture populaire, de l’art actuel et du marketing. L’entreprise ArtisMe® a été conçue afin de rassembler des œuvres dans lesquelles évolue l’héroïne de l’art contemporain Super MPier, un personnage né de l’autofiction. Cette installation donne accès à l’application MpiiGotchi 2.0 pour téléphone intelligent, au jeu de société Super MPier and The Game of Contemporary Art; Life and Creation, ainsi qu’à une panoplie de figurines à l’effigie du personnage.

 

 

L’artiste produit des œuvres multidisciplinaires s’apparentant aux jouets et aux jeux afin d’incorporer leurs qualités séductrices, attractives, narratives, imaginatives et interactives. L’aspect commercial de la présentation des œuvres lui permet, d’une part, de rejoindre le public sous l’angle de son statut de consommateur et, également, de soulever un questionnement par rapport à la production de l’artiste, à sa légitimation, à sa médiation à travers l’institution artistique et à sa spéculation sur le marché de l’art.

 

 

Pour Marie-Pier Théberge, l’emblème du héros et l’entité corporative représentent, par analogie, des mythes relatifs à la figure de l’artiste actuel. D’abord, l’affiliation au super-héros est le résultat de la dichotomie entre son sujet artiste et sa propre personnalité; à la fois idéaliste et défaitiste. Ainsi, de manière ironique, elle souhaite que les « artistes » aient pour mission de créer des visions alternatives pour sauver le monde de l’ignorance. Par ailleurs, la comparaison avec l’entreprise sous-entend que l’artiste est un producteur. Afin d’assurer la postérité de sa carrière, il doit être productif et s’adapter aux paradigmes de sa société. Dans cet ordre d’idées, les moyens mimétiques qu’emploie Marie-Pier Théberge, tels que le détournement et l’appropriation, sont des façons de faire « survivre » sa pratique dans le monde de l’art actuel. Pour ce faire, elle utilise les règles de légitimation des institutions tout en s’infiltrant dans la réalité de la consommation.

 

 

 

 

À propos de l’artiste Marie-Pier Théberge est une artiste multidisciplinaire qui vit et travaille à Montréal. Elle complète présentement sa maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM. Son œuvre MpiiGotchi : Promenade du critique influent, produite en collaboration avec Pascal Audet, Ratsdeville, Le Mur Mitoyen et le groupe de recherche Diagrammes Actifs (DIAA), a été présentée dans le cadre de l’exposition J.E.U.X. à la Galerie Eastern Bloc en 2011. Elle expose aussi à la Maison de la culture Frontenac, à l’occasion de la Biennale d’art numérique de Montréal, en cours jusqu’au 9 juin 2012, et propose une mise en scène intitulée ArtisMe® Production, complément à l’installation ArtisMe®

 

 

 
 
 
Galerie de l’UQAM, Pavillon Judith-Jasmin, salle J-R120
1400, rue Berri, angle Sainte-Catherine Est
Montréal Métro Berri-UQAM
Tél. : 514 987-8421
 
 
Du mardi au samedi, de midi à 18 h, entrée libre
m
m