Alain Bonder – Série Syndrome du canal carpien / Lacerte art contemporain (Montréal)

Syndrome du canal carpien no.49 (2012)
 
 
 
 
ALAIN BONDER
 Série Syndrome du canal carpien
 
 
 
 
Du 14 mars au 7 avril
2012
 
 
 
Vernissage
mercredi
14.03.12
18h
 
 
 
 
Lacerte art contemporain Montréal est fière de présenter les œuvres récentes d’Alain Bonder.
 
 
Alain Bonder présentait récemment à New York une suite de tableautins à l’acrylique et au fusain tous composés identiquement. Le titre choisi, Carpal Tunnel Syndrome (syndrome du canal carpien), faisait référence à une compression du nerf médian au niveau du poignet, entraînant une perte de motricité. Dans ce corpus d’œuvres comme dans celui que nous présentons, le trait et la composition conservent la trace de cette douleur qui façonne. Ainsi, le poignet malade ou affaibli par la répétition excessive du geste devient un outil pour l’artiste.
 
 
Déformation, ratage, trace, tache : le dessin se laisse travestir. L’ingéniosité de Bonder, lequel a réellement ressenti ce syndrome, fut de stimuler ce déficit de façon esthétique. Le même sujet soumis aux aléas de la douleur et de l’abrutissement intègre à la fois l’erreur picturale et sa résolution. Entendu que rien n’y est compromis : règles et restrictions passent inaperçues au profit de la finesse du trait et de l’équilibre de la composition. L’artiste cherche à épurer son travail dans le strict abandon de soi. La résonnance de la ligne en soi est ici le nerf de la guerre, de façon littérale. Un exercice de sabotage par lequel la beauté s’impose et domine.
 
 
 
 

 

Lacerte art contemporain Montréal is proud to present recent work by Alain Bonder.

Alain Bonder recently presented in New York a series of small acrylic and charcoal of identical composition. The title, Carpal Tunnel Syndrome, designates the compression of the median nerve in the wrist, leading to a loss of motor function. In this body of work, line and composition retain traces of this shaping pain. The wrist, damaged or weakened by movements too often repeated, becomes a tool in the hand of the artist .

Malformation, failure, tracing, blotching: the drawing is susceptible to disguise. Bonder’s inspiration—himself having suffered from this syndrome—was to take this deficit in an aesthetic direction. At the mercy of pain and exhaustion, the very subject integrates pictorial failure and its resolution at a stroke. And nothing is compromised: rules and restrictions pass unnoticed on the way to delicacy of line and compositional balance. The artist seeks to purify his work through the strictest abandonment of self. Resonance of line here literally touches a raw nerve. An act of sabotage through which beauty is imposed and comes to dominate.

 

 

Lacerte art contemporain

Montréal

6345, boulevard Saint-Laurent Montréal

(Qc) H2S 3C3

(514) 274-4299

m
m
m