France Jodoin & Kevin Sonmor / Musée des beaux-arts de Sherbrooke

Légende : Kevin Sonmor. 150 Portraits.
Tom’s Charlie, 2011, huile sur lin
 
 

Du 21 janvier au 25 mars 2012 : de toutes petites histoires / simple short stories, Une exposition commanditée par Financière MD.

 

Les œuvres de ces deux artistes de Cowansville s’inscrivent dans la mouvance des nouveaux maîtres anciens *, des peintres figuratifs contemporains qui réinterprètent le travail des maîtres anciens et qui y puisent matériaux et inspiration. La dextérité des peintres, l’atmosphère et le format des toiles sauront ravir un très large public. (*expression utilisée par Donald Kuspit, un critique d’art de NY.)

 

Notes biographiques
 
 
France Jodoin
& Kevin Sonmor
 
 
France Jodoin a obtenu une formation artistique dans diverses institutions à Ottawa et à Montréal, incluant une résidence à Pouch Cove (Terre-Neuve). Elle compte de nombreuses expositions solo et de groupe en Ontario, en Alberta et au Québec. Ses tableaux font partie de la collection du Cirque du Soleil et de plusieurs collections privées au Canada, aux États-Unis et au Danemark. Les tableaux atmosphériques qu’elle crée évoquent les tableaux de J. M. W. Turner, le peintre romantique anglais dont l’œuvre a constitué un prélude anglais à celles des Impressionnistes français. Mme Jodoin est une peintre d’atmosphères et, à ce titre, sa démarche se fonde sur l’intuition. Ses tableaux tirent parti des matériaux actuels et des techniques plus complexes entourant la figuration spatiale que les écoles de peinture qui jalonnent le XXe siècle ont approfondie.
 
 

 

Kevin Sonmor a étudié les arts à Calgary, à Banff et à Montréal. Il a exposé au Québec, au Canada, aux États-Unis, On retrouve ses œuvres dans plus de 25 collections publiques ainsi que dans de nombreuses collections privées. Il allie technique et iconographie pour créer des œuvres qui évoquent les traditions de l’histoire de l’art classique, tels les natures mortes flamandes ou les paysages romantiques. Sonmor peint avec une main de maître, avec la virtuosité d’un grand artiste, non pas pour nous éblouir mais pour nous émouvoir : pour l’efficacité de l’art, pour ce que l’art nous apporte de plus précieux, la mémoire par l’image et le souvenir.

 

Musée des beaux-arts de Sherbrooke
241, rue Dufferin
Sherbrooke, Québec
J1H 4M3
T: (819) 821-2115
m 
m
m

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.