La Maison de l’architecture du Québec est heureuse d’annoncer les gagnants de son Concours Jeune

m
JEUNE CRITIQUE
MAQ  EN ARCHITECTURE
 
 
 

 

 

 
 
Le Premier Prix est attribué à Karine Bergevin, 26 ans, pour son article «Réinventer la ruelle : en quête d’une nouvelle identité montréalaise?»
 
Un Deuxième Prix est attribué à Joanie Goulet, 25 ans, pour «Ruelle, ma belle».
 
Une mention spéciale est attribuée à Adel Albloushi, 26 ans, pour «Reinvention of the Politically Vague».
 
 
Le Concours Jeune critique MAQ en architecture est ouvert aux moins de 35 ans de toutes formations pertinentes (communication, arts, lettres, design…)
 
 
Ce concours a été créé par la MAQ dans le but de susciter des vocations et d’encourager une pratique de calibre professionnel, dans ce domaine sous-représenté du journalisme, au Québec.
 
 
Le jury se compose de Ian Chodikoff, rédacteur en chef de Canadian Architect, Roland-Yves Carignan, directeur de l’information au quotidien Le Devoir, Suzanne Paquet, professeure en histoire de l’art à l’Université de Montréal, David Theodore, critique et chercheur en architecture, chargé de cours à McGill, et de Sophie Gironnay, directrice de la MAQ.
 
 
Cette année, les concurrents devaient rédiger une critique de facture journalistique de 700 mots portant sur les propositions des 23 architectes exposants de l’exposition Réinventons la ruelle! (À voir à la MAQ jusqu’au 17 décembre). Les textes présentés au jury l’ont été de façon anonyme.
 
 
Le jury est heureux de noter le bon niveau général des articles soumis, tant au plan de l’écriture, de la compréhension des règles imposées que des capacités critiques — sauf pour l’orthographe, décidément malmenée par tous, lauréats inclus!
 
 
David Theodore et Ian Chodikoff ont trouvé que les textes anglophones ne méritaient pas de prix spécifi que. Mais le jury a voulu souligner d’une mention spéciale le beau travail de réfl exion d’Adel Albloushi (diplômé en architecture à l’Université McGill), dans un article d’analyse d’une profondeur scintillante, hélas desservi par un style et une structure qu’on voudrait plus clairs et plus directs.
 
 
La lauréate du 2e prix, Joanie Goulet (diplômée de l’Université McGill puis de l’École d’architecture de l’Université de Montréal) a séduit le jury par l’élan de sa prose cadencée, émaillée de détails qui savent engager le lecteur, et surtout par son habileté à développer une réflexion personnelle aussi riche et inspirante à propos de la ruelle et de ses enjeux à multiples facettes (urbanisme, architecture, vie sociétale), cela uniquement à partir de ce qu’elle a su voir et transmettre des contenus de l’exposition. Un effort critique à saluer.
 
 
La lauréate du 1er prix, Karine Bergevin (étudiante à l’École d’Architecture de Paris-Belleville) est celle des auteurs qui a su le mieux atteindre l’équilibre entre informer et analyser, grâce à une structure astucieuse qui livre une lecture personnelle des contenus de l’exposition tout en transmettant l’essentiel. Cela dans un style limpide et précis, usant au besoin d’aphorismes qui font image. Le sens de la synthèse de Mme Bergevin a épaté le jury. Au final, c’est son article qui répondait le mieux à la commande, dans un contexte de diffusion large où il s’agit d’intéresser la majorité des lecteurs.
 
 
Au terme de débats studieux, qui se déroulèrent dans l’harmonie, les membres du jury se sont mis d’accord pour trouver que la génération à venir donne décidément de l’espoir dans l’art de la critique en architecture, et que le Concours Jeune critique MAQ en architecture mérite, pour cette raison, d’être développé. Tremblez architectes du Québec! L’an prochain, l’exercice imposé portera sur un bâtiment récemment construit et inauguré au Québec que les candidats pourront visiter.
 
 
En attendant, les articles primés de notre première édition seront intégrés comme promis au catalogue de l’exposition Réinventons la ruelle !
 
 
Félicitations nos plus sincères à Adel Albloushi, Joanie Goulet et Karine Bergevin !
 
 
 
 

Réinventons la ruelle! © Alain Laforest

 

L’exposition Réinventons la ruelle!

jusqu’au 17 décembre

 

 

La Maison de l’Architecture du Québec
181, rue Saint-Antoine Ouest.
Montréal, QC
H2Z 1H2
514.868.6691
 
m
m
m

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.