Maison de la culture Frontenac / Philippe Ducros

LA PORTE DU NON-RETOUR
 Un déambulatoire-photo
 
 
 Philippe Ducros
 
 
 
Du 28 avril au 11 juin 2011
 

Vernissage 28 avril, 17h

 

À partir du 28 avril, la maison de la culture Frontenac présente La porte du non-retour, un déambulatoire-photo de Philippe Ducros. Cette exposition, produite par Hôtel-Motel en coproduction avec le Festival TransAmériques, présente un parcours au coeur de l’Afrique intérieure.
 
 
Une salle d’exposition. Une cinquantaine de photos. Un audioguide. Le spectateur enfile un casque d’écoute. Voyageur solitaire, il surprend des réflexions, parfois enragées, parfois engagées, toujours poétiques, chuchotées dans son oreille. Commence alors un périple au centre du continent africain. Celui des négriers, des réfugiés, des exodes urbains, des déplacés des guerres et de la misère. Vécu par Philippe Ducros, ce parcours initiatique rassemble photos et récits stockés par l’artiste. Sa soif de justice s’y retrouve, intacte. Le spectateur devient migrant, fait face au monde et à ses marges, perçoit la vie qui bat, ailleurs. De ces voyages, le narrateur comprend que jamais il ne pourra revenir tout à fait. La « porte du non-retour » fait référence à des monuments de la côte ouest africaine érigés en mémoire des millions d’esclaves déportés de l’Afrique vers l’Amérique. Une fois cette porte
 
 

Notes biographiques
 
 
Philippe Ducros est à la fois auteur, metteur en scène, acteur, et depuis août 2010, directeur artistique d’Espace Libre, lieu de création et de diffusion montréalais. Autodidacte, sa démarche personnelle reste très ancrée dans ses différentes pérégrinations aux quatre coins d’une terre qui ne tourne pas rond. Entre 2005 et 2007, il écrit L’affiche, dont le sujet est l’occupation de la Palestine où il a séjourné à trois reprises. Cette pièce marquante, nommée Production de l’année 2009 pour la région de Montréal par l’Association québécoise des critiques de théâtre, sera reprise à l’automne 2011. Philippe Ducros est aussi directeur artistique des Productions Hôtel-Motel.
 
 

La compagnie de théâtre Hôtel-Motel porte ce nom parce qu’elle souhaite, par ses propositions scé-niques, sortir le spectateur des cuisines du Québec, le faire voyager, le pousser à la rencontre des autres et ainsi aborder des thèmes et des préoccupations mondiales. Depuis sa création en l’an 2000, la compagnie a eu des activités au Québec, en Europe et en Afrique. Conçu pour les 10 ans d’Hôtel-Motel, La porte du non-retour est un projet issu de deux séjours bouleversants en Afrique et dresse un bilan de ces voyages extrêmes, au coeur de la démarche de Philippe Ducros.

Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario Est
Montréal (Qc)
H2K 1W7
 514 872-7882
 
m
m