Andrée-Anne Dupuis-Bourret et Chloë Charce / Centre d’exposition de Val-David

PAPIER, FICTION – La fiction, c’est-à-dire ce «fait imaginé à plaisir» selon ses origines latines, relèverait autant de l’invention, de la feinte que du déguisement

BLANC DE MÉMOIRE – A-t-on oublié le bleu du jour ? A-t-on sacrifié le goût de l’eau ? A-t-on abandonné la planète ? Mises en abîme, les images lumineuses de Chloë Charce apparaissent et sombrent dans l’ombre avant de nous revenir dans la clarté d’un monde précaire, inconstant, évanescent et amnésique.

AUTOMNE 2013 AUX ÉDITIONS DU PASSAGE : des ouvrages qui proposent une réflexion originale sur l’art, l’éducation et la famille !

Artiste multidisciplinaire, l’artiste Pnina C. Gagnon s’intéresse au thème de la vie sous tous ses angles. Depuis près de 10 ans, elle utilise ses propres rêves comme sujet de peinture : pour chacun d’entre eux, elle peint une oeuvre sur papier et écrit un court récit. Au fil des pages, Pnina C. Gagnon entraîne le lecteur dans un voyage peuplé d’images fortes et colorées et de textes insolites et cocasses. Tout droit sorti de l’inconscient de l’artiste, ce livre nous permet d’accéder à la source même de la création artistique.

ENGRAMME – Caroline Gagnon : Débordements et La Bande Vidéo – Nicolas Brault : Corps étrangers

Du 7 septembre au 13 octobre, La Bande Vidéo et Engramme s’unissent pour présenter les projets de deux artistes qui travaillent autant l’estampe que la vidéo. En effet, alors que Nicolas Brault propose Corps étrangers à La Bande Vidéo, Caroline Gagnon présente Débordements chez Engramme. Les deux centres affirment ainsi leur plaisir à collaborer en exposant le travail original d’artistes qui se répondent par le métissage des supports utilisés pour leurs créations respectives.

Sarah Anne Johnson / Galerie Division

L’exposition de Sarah Anne Johnson intitulée « Arctic Wonderland » est composée de photographies prises durant son expédition en Arctique. Ses interventions dans les photos, qu’elle réalise avec de l’encre à photo ou à sérigraphie et Photoshop, évoquent la fête avec ses confettis et ses feux d’artifice.

Wanda Koop & Laurent Craste / Galerie Division

Les scènes de guerre, le langage télévisuel, et les paysages industriels tels que représentés par Wanda Koop ont fait d’elle l’une des plus importantes peintres canadiennes. Cette exposition explore plus en profondeur le rôle et la place que tiennent la technologie et les médias dans nos vies et combine plusieurs nouveaux tableaux à des oeuvres créées à divers moments dans la carrière de l’artiste.

Les sculptures de Laurent Craste questionnent le statut de l’objet décoratif de collection, en imposant des actes dérangeants de violence et de désordre aux dits objets issus de techniques de transformation de la porcelaine datant des 18e et 19e siècles.

Jennifer Chan & Jennifer Cherniack / Eastern Bloc

Alors que l’enthousiasme post-Internet pour la décennie du modem téléphonique auquel on pense avec nostalgie (pensez au début des effets de Photoshop, des couleurs fluo, chromées et brillantes), les travaux de Chan et Cherniak fouillent dans les tropes culturels qui ont alimenté les premiers jours du Web.

Anne-Renée Hotte – Toutes les familles heureuses se ressemblent / Galerie Trois Points

Afin de souligner sa nouvelle collaboration avec Anne-Renée Hotte, la Galerie Trois Points met la totalité de son espace à la disposition de l’artiste et présente Toutes les familles heureuses se ressemblent, première exposition solo de la jeune vidéaste et photographe du 7 septembre au 5 octobre prochain.

Michèle Drouin‏ / Galerie d’art d’Outremont

Pour célébrer son 20e anniversaire, la galerie d’art d’Outremont présente une exposition hommage au peintre Michèle Drouin.

L’Association des galeries d’art contemporain annonce l’annulation du Gala des arts visuels

Depuis 2011, l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC) a assumé l’organisation du Gala des arts visuels, cet événement fédérateur créé dans le but d’honorer l’excellence et le travail exceptionnel des intervenants de la scène artistique québécoise. C’est avec beaucoup de fierté que l’AGAC prenait en charge, depuis deux ans, cette soirée qui avait comme objectifs de créer et solidifier les liens au sein de la communauté des arts visuels. C’est à regret que l’Association des galeries d’art contemporain annonce aujourd’hui l’annulation de la 3e édition du Gala des arts visuels.

Joe Lima – Singularity / Galerie Nicolas Robert

Dans le cadre de son deuxième anniversaire, la Galerie Nicolas Robert est heureuse de présenter la nouvelle série de bois gravés de Joe Lima intitulée « Singularité ». L’exposition se tiendra du 7 septembre au 12 octobre 2013. Le vernissage aura lieu le 7 septembre à 15h, en présence de l’artiste.

FRANÇOISE SULLIVAN & MICHEL CAMPEAU / Galerie Simon Blais

L’exposition présente des tableaux récents de cette artiste majeure de l’histoire de l’art moderne québécois. Résolument abstrait, le corpus présenté révèle une touche picturale minutieuse et l’habileté de l’artiste à créer des compositions dynamiques dans un agencement fond/forme affirmé. Ici, des teintes claires et vives sont apposées soigneusement sur un aplat neutre, et parfois des formes circulaires sont délimitées, telles des masses graphiques se déplaçant dans l’espace du tableau.

André Dubois – Les Objets crépusculaires 2013 / Maison du développement durable

Tout s’éclaire. La lumière dessine son parcours à travers les incisions et les masses, des gravures en lumière se couchent sur les murs. Les Objets crépusculaires sont des assemblages accidentels d’objets divers et de matières, les rencontres simultanées entre un magazine Vogue, un présentoir en plexiglas, une ampoule Dell et l’image d’une jeune fille traversant une rivière.

Elena Willis & Jeffrey Poirier / Maison des Arts de Laval

Après plus d’un an de fermeture pour travaux dans le Théâtre des Muses et dans les aires d’accueil, la Maison des arts de Laval rouvre enfin ses portes. La Salle Alfred-Pellan présente deux expositions qui explorent, chacune à leur manière, le rapport fragile et perturbateur que nous entretenons avec la nature.

DENIS CÔTÉ + JIMMY BEAULIEU à Excentris

Le Cinéma Excentris est heureux d’accueillir une exposition de planches originales de la bande dessinée Le potager de Vic et Flo de l’artiste Jimmy Beaulieu. Rédigé en tant que complément au film Vic et Flo ont vu un ours de Denis Côté (présenté en VOSTA dès le 6 septembre), le roman graphique Le potager de Vic et Flo est publié chez les éditions La mauvaise tête et disponible à la billetterie d’Excentris. Les planches originales sont elles aussi en vente à Excentris.

ÉGALITÉ DES DOIGTS Par Virginie Jourdain / Galerie RATS 9

Pour RATS9, Virginie Jourdain propose une exposition monographique ÉGALITÉ DES DOIGTS qui s’est nourrie de l’intensité des combats politiques récents placés sous le thème de l’égalité des droits pour tou-te-s, dans un contexte de retour en force des discours réactionnaires (France, Russie, Grèce, Italie,…).

ALAIN LEFORT – AU COEUR DU MONT QÂF / Lacerte art contemporain Montréal

Lacerte art contemporain à Montréal est fière de présenter les œuvres de l’artiste Alain Lefort réunies sous le titre Au coeur du Mont Qâf

Massimo Guerrera – Being touched / The Invisible Dog (Brooklyn)

Non, cette exposition ne sera pas simplement une présentation d’objets. Certes, vous y retrouverez une multitude de peintures, de sculptures, de dessins… Mais l’ensemble forme plus que l’addition de ces œuvres. Et c’est aussi plus qu’une installation. Et ce n’est pas non plus, à proprement parler, une performance. Cette exposition sera plutôt un espace de rencontres entre l’artiste et le public où l’art servira de cadre.

L’actualité en images du 31e Symposium de Baie-Saint-Paul : Mission accomplie‏

L’événement a connu un fort achalandage. On estime à 11 000 le nombre des visites. Jacques Saint-Gelais Tremblay, directeur général, explique que « La qualité des projets artistiques et les efforts en médiation ont fait en sorte que les visiteurs restaient plus longtemps au Symposium et ils repartaient heureux d’avoir fait des découvertes. » Le directeur ajoute « Avec le succès de cette 31e édition, le Symposium réaffirme son statut d’événement d’importance en art visuel au Québec. »

  • Le Petit Léonard (France)

  • DADA (France)

  • Artension (France)

  • Inter le lieu (Canada)

  • HEY! (France)

  • L’Estampille / L’Objet d’art (France)

  • Diptyk (Maroc)

  • Palais (france)

  • Art Passions (Suisse)

  • Dossier de l’art (france)

  • IF MAGAZINE (france)

  • L’Objet d’art – HS 79 (France)

  • Espaces contemporains (suisse)