L’Objet d’art Hors-série Musée # 84 – Rodin le laboratoire de la création

En attendant la fin de la rénovation de l’hôtel Biron en 2015, où sont exposées ses collections permanentes, le musée Rodin propose pendant près d’un an à ses visiteurs de découvrir la genèse d’œuvres majeures du sculpteur, artiste charnière qui résume tout le XIXe siècle et sert de point de départ – ou de rejet – aux sculpteurs modernes.

Exhibit B est une installation-performance en douze tableaux vivants qui dénonce des actes commis, d’une part, en Afrique… / Le CENTQUATRE-PARIS (FR)

Exhibit B est une installation-performance en douze tableaux vivants qui dénonce des actes commis, d’une part, en Afrique, pendant la période coloniale, et, d’autre part, aujourd’hui, en Europe, envers certains immigrés africains. Un pan occulté de notre Histoire, dont les constructions idéologiques racistes perdurent jusqu’à nos jours.

Canada Off Rencontre internationales – Nouveau cinéma & Art contemporain / Centre culturel canadien (FR)

Le Centre culturel canadien présente une sélection d’oeuvres vidéographiques réalisées entre 2006 et 2013 par les quatre artistes canadiens faisant partie du programme officiel des Rencontres internationales…

Festival Les Rencontres internationales – Nouveau cinéma et art contemporain / La Gaîté lyrique (FR)

Cet événement unique en Europe offre un espace de découverte et de réflexion entre nouveau cinéma et art contemporain, à travers l’exploration des pratiques contemporaines de l’image en mouvement.

L’Estampille/L’Objet d’Art n° 506 – La réouverture du musée Picasso

Picasso en parade dans son nouveau musée. Le musée Picasso Paris a rouvert ses portes le 25 octobre dernier. Son nouveau président Laurent Le Bon explique les ­orientations à venir du musée.

Sabine Meier – Portrait of a man / MuMa Le Havre (FR)

En 2011, la photographe Sabine Meier bénéficiait du programme de résidence « Le Havre/New York. Regards croisés ». À l’automne, elle s’envolait donc pour New York qui allait devenir le théâtre de Portrait of a man…

Corps, Identité et Sexualité Une Proposition de Thierry Micouin / ADDICT Galerie – Galerie Laetitia Hecht (FR)

Men at Work Go Slow ! interroge la notion d’identité, la dimension sociale du corps-objet et surtout, la place que l’individu s’octroie par rapport au choix, à la liberté et à l’argent en particulier.

Pendant que l’inquiétante insignifiance de l’art-argent triomphe au Centre Pompidou‏ / L’opinion de Nicole Esterolle

Cette œuvre comprenant trois aspirateurs et une cireuse à parquet, acquise au début des années 80 pour environ 30 000 euros, en vaut aujourd’hui 100 fois plus… Bravo les administratifs de l’époque, vous avez été de redoutables business-men, et bravo le FRAC qui est donc le plus riche de l’hexagone.

3DaysInParis – Une quinzaine de galeries du Marais invitent le public professionnel et amateur à 3 jours d’expositions, de rencontres et de vernissages (FR)

Pour la deuxième année consécutive, une quinzaine de galeries du Marais invitent le public professionnel et amateur à 3 jours d’expositions, de rencontres et de vernissages.

Elaine Sturtevant – Reloaded / GALERIE THADDAEUS ROPAC (FR)

Après avoir représenté Sturtevant pendant vingt-cinq ans, la Galerie Thaddaeus Ropac accueille dans son espace du Marais la première exposition posthume de l’artiste, «Reloaded», en parallèle avec la grande rétrospective Sturtevant: «Double Trouble» inaugurée en novembre au Museum of Modern Art de New York…

Louis Boudreault – Enrichir le regard sans pour autant tuer l’innocence / Atelier Louis Boudreault (CA)

Sa capacité d’enrichir le regard que nous posons sur ses toiles sans pour autant tuer l’innocence de ses personnages mythiques est unique.

Présenter l’irreprésentable à la Hab Galerie de Nantes (FR)

L’idée, délibérément paradoxale, d’une exposition sur le thème de l’irreprésentabilité chez Sade et au delà m’est venue en 1966 tandis que mon happening « 120 Minutes dédiées au Divin Marquis » se déroulait au Théâtre de La Chimère, situé au 42 rue Fontaine à Paris…

Pierre Alechinsky – à l’heure qu’il est / Galerie Lelong (FR)

L’année 2014 aura été une année féconde pour la peinture de Pierre Alechinsky. Nord perdu, spectaculaire tableau outremer hanté de figures animales et cerné de lumineuses remarques marginales en noir et blanc, rayonne sur l’ensemble de l’exposition.

Capucine Vever – 14 ans, 7 mois, 1 semaine, 6 jours, 8 heures, 52 minutes et 48 secondes pour atteindre la Lune / Maison des Arts de Malakoff

14 ans, 7 mois, 1 semaine, 6 jours, 8 heures, 52 minutes et 48 secondes pour atteindre la Lune, dévoile tout à la fois le titre de l’exposition personnelle de Capucine Vever et celui d’une installation praticable par le public, invitant les spectateurs à contribuer par une marche fixe à un projet aussi utopique que poétique : se rendre sur la Lune en marchant.

Dossier de l’art # 223 – Le Musée Picasso, redécouvrir le géant du 20e siècle

Fermé depuis 2009, le musée Picasso retrouve enfin le public après une rénovation magistrale dont l’issue était très attendue. L’hôtel Salé, petit bijou d’architecture baroque, offre désormais à l’exceptionnelle collection des espaces limpides, déployant sur cinq niveaux une quarantaine de salles.

Korean Shape / Galerie Paris-Beijing (FR)

La Galerie Paris-Beijing est heureuse de vous annoncer l’ouverture de son nouvel espace à Paris au 62 rue de Turbigo dans le 3eme arrondissement, le 29 novembre prochain.

DÉCOUVERTES HIVERNALES – Peinture, dessin, installation, photographie et sculpture / ARIELLE D’HAUTERIVES

Pour sa série « Chimères », Marlène Chombart, romancière-professeure de lettres et artiste autodidacte, a utilisé ses stylos à bille et son aquarelle habituels à des fins d’introspection comique.

ARNAUD LABELLE-ROJOUX – Tombe la neige / Galerie Loevenbruck (FR)

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’idée de l’exposition que je propose à la galerie Loevenbruck ne trouve pas son origine dans la belle et déchirante chanson sentimentale d’Adamo, « Tombe la neige », qui lui donne son titre. Elle est née du souvenir d’une représentation à l’Opéra des « Indes galantes » de Rameau lorsque j’étais enfant…