Déclaration d’André Desjardins, sculpteur et peintre

 
 
 
André Desjardins
 
 
 
 
“La sculpture sera installée ailleurs, probablement aux États-Unis ou ailleurs dans le monde » mentionne le principal concerné
 
 
 
 

« Bien malgré moi, je me retrouve au cœur d’une controverse et je suis dépassé par les évènements. La situation est la suivante : une fondation américaine qui promeut, entres autres, l’art dans les espaces publics, a décidé de faire le don d’une de mes œuvres à une grande ville nord-américaine. La Fondation m’a demandé de suggérer un lieu d’exposition à Montréal et le Parc Olympique s’est montré ouvert à ce don. J’étais heureux de contribuer à ma façon au projet de revitalisation du Parc Olympique. J’ai un réel attachement à Montréal : c’est la ville où je vis et où je travaille. C’est la raison pour laquelle, lorsque la fondation m’a demandé de suggérer un emplacement, Montréal était un choix évident.

 

 

En raison du climat médiatique actuel, la Fondation a annoncé qu’elle renonçait à donner l’œuvre au Parc Olympique de Montréal. La sculpture sera installée ailleurs, probablement aux États-Unis ou ailleurs dans le monde. C’est peut-être mieux ainsi. Ce n’est pas à moi d’en juger.

 

 
Pour ceux qui ont questionné publiquement la qualité artistique de mon travail, je n’ai que bien peu de choses à répondre. Ils ont ce droit; à ce que je sache, aucun artiste ne fait l’unanimité. Je continue de penser que l’appréciation de l’art est un domaine libre, et doit le rester. En d’autres mots, s’émouvoir ou se questionner devant une œuvre n’appartient qu’à celui ou celle qui la regarde. C’est pourquoi je demeure perplexe devant le soulèvement des méchancetés et la campagne de salissage qui a lieu en ce moment à mon égard. Moi, mon travail dans la vie, c’est de sculpter et de peindre. Ma démarche artistique repose sur la quête de paix intérieure et sur la douceur de vivre; me voilà bien loin, depuis quelques jours, de cette quête personnelle, mais j’y retournerai sans délai ».

 

André Desjardins

 

Renseignements : Aucun commentaire autre que cette déclaration ne sera fait.

 

Source : François Morin

m

m

m

m