GARE AUX GORILLES / Maison de la culture de Côte-des-Neiges

 
 
 
 
 
GARE AUX GORILLES
 
Une réflexion sur la présence de l’humour dans l’art actuel
 
 
 

VERNISSAGE : LE JEUDI 14 JUIN, 17 H À 19 H
EXPOSITION : DU 14 JUIN AU 18 AOÛT 2012

 
 
 
Artistes
 
 
Éric Cardinal
Noémie Da Silva
Chloé Lefebvre
Daniel Olson
Karine Payette
 
 
 
 
 
Commissaire
Robert Dufour
 
 
 
EXPOSITION MULTIDISCIPLINAIRE
 
 
 
 
 

La maison de la culture de Côte-des-Neiges a le plaisir de vous inviter à son exposition d’été Gare aux gorilles. Plus qu’une simple exposition ludique, Gare aux gorilles est le prétexte d’une recherche (sérieuse!) sur les enjeux que soulève le recours à l’humour dans les arts visuels actuels. En effet, pourquoi, depuis Marcel Duchamp et sa fameuse Fontaine, les liens sont-ils devenus si étroits entre les productions plastiques et la satire, l’ironie, la parodie, la dérision ou le jeu d’esprit? Avec le concours d’artistes aguerris, nous tenterons de dévoiler certains aspects de cette mécanique mentale sophistiquée, de ce va-et-vient constant entre le sourire et la dénonciation. Une exposition sur l’humour soit, mais qui rejoint les sphères de la poésie, du surnaturel, de l’insolite et de la nostalgie. Une occasion unique de voir réunis les travaux de cinq brillants artistes dont les parcours singuliers témoignent d’une vitalité créative étonnante.

 

 

L’univers plastique d’Éric Cardinal s’arrime à un certain vocabulaire visuel issu du monde de l’enfance. Ses structures complexes participent à la fois de la nostalgie et de la dérision. Le langage visuel de Noémie da Silva repose d’abord sur le détournement et le trafic d’images photographiques. Sous les aspects comiques de ses assemblages s’articule une critique vigoureuse de la surconsommation et de la prolifération commerciale. Chloé Lefebvre crée, à partir d’artefacts simples, des images-chocs qui ébranlent nos perceptions convenues des codes sociaux et des consensus politiques. L’humour est pour elle une arme de prédilection qu’elle utilise avec une extraordinaire justesse. Pour Daniel Olson, le quotidien est indissociable de l’art. Ses oeuvres multiformes et ingénieuses témoignent d’une réelle passion pour la culture et d’une curiosité insatiable. Il traque sans répit les émanations magiques du monde qui l’entoure. Karine Payette élabore des mises en scène inspirées d’environnements domestiques familiers. Le pouvoir de ses images réside dans le sentiment contradictoire d’étrangeté et de cocasserie qu’elles provoquent.

 

 

Éric Cardinal est titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval (2008). Il a exposé son travail notamment à la galerie Occurrence (2012), au centre d’exposition Circa (2012) et à la galerie SAS (2011). Il a participé à plusieurs événements collectifs, dont Objets de tous les désirs, Galerie SAS (2011), Ambiguïtés, Centre d’exposition Circa (2011), Fenêtre sur cours et Sculpture – Ludisme, Galerie SAS (2011). Noémie da Silva est titulaire d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQÀM (2008). Elle a reçu plusieurs distinctions (bourses du FQRSC et du CIAM; Prix Gabor Szilasi). Son travail a été montré au Canada et fait partie de collections privées et publiques. Chloé Lefebvre a obtenu une maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM. Elle ne s’est jamais limitée à l’usage d’un seul médium : son travail réunit vidéo, photographie, objets sculpturaux et installation. On a pu voir sa dernière exposition individuelle, Objets de consolation, à la galerie Graff en octobre 2007. D’autres réalisations ont également été présentées au Musée de Rimouski en 2006 et à la galerie Circa. Daniel Olson s’est établi d’abord à Toronto, puis à Montréal. Son travail a fait l’objet de plusieurs expositions individuelles importantes partout au Canada. André-Louis Paré a préparé en 2008 un bilan important du travail d’Olson à Expression, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe. Karine Payette est étudiante à la maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM, son art s’articule à travers des mises en scène traitant de l’habitat et de l’identité. Ses oeuvres ont circulé dans plusieurs expositions collectives à Montréal, dont Art Souterrain où elle a été finaliste pour le choix du public en 2010. Karine Payette a exposé au Musée d’art contemporain des Laurentides lors de l’exposition Lieux composée en 2009. En septembre 2010, elle a exposé en solo à la maison de la culture Frontenac.

 

 

Robert Dufour a travaillé à titre de commissaire pour plusieurs projets dans les maisons de la culture, dont Objets secrets de l’atelier (2010), Éclats de vert (2007) et Narration… Damnation (2005).

 

 

 

 
 
Maison de la culture de Côte-des-Neiges
Arrondissement de Côte-des-Neiges / Notre-Dame-de-Grâce
5290, chemin de la Côte-des-Neiges
Montréal (Québec)
H3T 1Y2
 
 
 
 
MAR ET MER : 13 H À 19 H / JEU ET VEN : 13 H À 18 H / SAM : 13 H À 17 H
 
 
 
 
SOURCE : ÈVE CÔTÉ
m
m