MAC McARTHUR / Galerie d’art contemporain Visual Voice

 
 
 
 
Mac McArthur
 
 
 
Exposition
14 – 23 juin 2012
 
 
 
 
 
 
Vernissage
samedi
16.06.12
14h – 18h
 
 
 

Les sections de doute se composent de 12 photographies de scanner basées sur les sculptures de Shona du Zimbabwe. Les images résonnent des réfugiés, le souvenir de guerre et d’un sens d’injustice politique et sociale. Le titre provient d’un poème qui se déroule dans le temps à partir de la guerre froide, en passant par la chute du mur de Berlin, jusqu’au récent mouvement « Occupy ».

 

 

Les œuvres d’art ne vivent que par ceux qui les contemplent. « C’est le regardeur qui fait le tableau », a dit Marcel Duchamp. A travers ces photographies de sculptures (principalement africaines ou asiatiques), Mac McArthur nous montre donc son regard, très singulier, sur l’art. Ces photos sont dégagées de tout contexte, de tout environnement, dans un noir quasi religieux, dans un espace difficilement identifiable. Les sculptures surgissent de cette obscurité comme des apparitions.

 

 

Elles ne sont jamais photographiées d’une manière globale et objective, comme une photographie documentaire, mais selon un cadrage toujours spécial, leur donnant une aura particulière. Le photographe met ces sculptures en scène, faisant jouer sur elles le reflet du miroir, les faisant dialoguer avec une fleur ou d’autres objets encore plus insolites, ou les faisant même dialoguer entre elles. Ces dernières semblent souvent flotter dans l’espace, affranchies des lois de la pesanteur, ce qui est un comble pour des sculptures.

 

 

Ces œuvres d’art prennent ainsi une dimension nouvelle, une aura proche d’un certain mysticisme. »

 

Grâce à Art-Trope, Paris

 

 

 

 

 
 
 

Mac est un artiste visuel à temps-plein vivant à Prince Edward County, Ontario. Il a travaillé dans le passé comme comptable agréé chez Ingénieurs Sans Frontières, Inter-Continental Hotels et Médecins Sans Frontières, vivant à l’étranger de 1974 à 1986 dans des pays divers tels que l’Australie, l’Afghanistan et l’Équateur.

 

 

Mac utilise des scanners pour créer des images numériques d’origine scanographie. Les matériaux sont mis simultanément sur la vitre d’exposition et une série d’ajustements est effectuée jusqu’à ce que l’image finale soit prise. Cette image est ensuite retouchée avec Photoshop pour enlever les traces de poussière et de rayures sans aucune manipulation supplémentaire. Aucune technique de collage n’est utilisée.

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Exhibition Dates: June 14 – 23, 2012
 
 Vernissage: Saturday, June 16, 2pm – 6pm
 
 

“The Sections of Doubt” consists of 12 scanner photographs based on Zimbabwe’s Shona sculptures. The images resonate of refugees, remembrance of war and a sense of political and social injustice. The title is from a poem that moves in time from the Cold War through the fall of the Berlin Wall to “Occupy” movements.

 

 

Raised in Montreal, Mac McArthur has traveled extensively with both corporate and non-profit organizations including Doctors Without Borders, Inter-continental Hotels and Engineers Without Borders. In 2007 he experimented with scanners as a new art-form with his first solo show at Visual Voice Gallery the following year.

 

 

 

Galerie d’art contemporain Visual Voice
372 Ste-Catherine Ouest #421
Montréal, Québec
H3B 1A2 Canada
(514) 878 3663
 
 
m
m
m