Le corps, ce seul lieu habitable de Jacques Payette / Le Musée d’art contemporain des Laurentides

 

 

 

 

Le Musée d’art contemporain des Laurentides présente, du 17 juin au 9 septembre 2012, Le corps, ce seul lieu habitable de Jacques Payette. Regard rétrospectif sur la vaste carrière de cet artiste peintre, cette exposition révèle toute la somptuosité de son travail de 1976 à aujourd’hui.

 

 

Puisée dans différentes collections publiques et privées, la commissaire Andrée Matte a rassemblé une sélection d’œuvres dont 35 n’ont jamais quitté l’atelier de l’artiste. Connu comme l’artiste de l’encaustique, on découvre aussi ses dessins intimistes aux crayons Prismacolor, ses grandes œuvres à la gouache ou ses sculptures-corsets en bronze. Jacques Payette nous convie dans son quotidien avec les gens qu’il aime, dans son imaginaire d’historien avec une série de costumes d’époque et dans les lieux discrets qu’il habite ou qui l’habitent. Jacques Payette est né à Montréal en 1951. Depuis le début des années soixante-dix, il expose à travers le Canada. Son travail comprend, depuis 1993, surtout des tableaux à l’encaustique, technique difficile qu’il maîtrise toutefois avec une habilité tout à fait remarquable et qui confère à l’œuvre une dimension à la fois étonnante et esthétique.

 

 

Le lancement officiel du catalogue Le corps, ce seul lieu habitable aura lieu au cours du vernissage. Comprenant des essais inédits de l’artiste et muséologue Ariane Dubois, qui a suivi la carrière de Jacques Payette depuis ses débuts, cette publication témoigne de la présente exposition, première rétrospective de cet artiste de renom. Ariane Dubois arrive également à nous faire apprécier la sensibilité du travail de l’artiste ce qui nous permet d’entrer dans sa « bulle ».

 

 

Le Musée d’art contemporain des Laurentides vous convie à l’exploration de cet univers subtil.

 

 

 
 
Musée d’art contemporain des Laurentides
101, place du Curé-Labelle
Saint-Jérôme (QC)
J7Z 1X6
m
m
m