L’exposition “Faire le mort“ de Fanny Mesnard, du 10 juin au 1er juillet à la Galerie Michel Guimont

 
 
 
Vernissage
10.06.12
13 h
 
 
 
 

Du 10 juin au 1er juillet prochain, la Galerie Michel Guimont présentera l’exposition Faire le mort, le travail en peinture de Fanny Mesnard, son deuxième solo d’envergure au Québec.

 

 

L’exposition s’inscrit dans la continuité d’une recherche intitulée Animeux du silence, représentant des corps d’animaux sans vie. À cette étape, la recherche picturale se concentre sur les relations entre figures et motifs ; adoptant une logique de la figuralité, chaque tableau tente de conquérir sa part de diversité dans ses déclinaisons formelles et picturales.

 

 

Ici, les figures d’oiseaux présentées dans les plus grands tableaux se perdent dans les traces de pinceaux qui agglutinent anarchiquement couleurs et matières. Là, les petits tableaux sont ornementés de taches plus minutieuses qui dessinent les pelages décoratifs de corps de fauves inanimés… L’histoire de la figure en peinture est explorée, le genre de la nature morte est revisité. La nécessité qui motive chaque tableau est poussée sous la forme d’une interrogation qui demeure en suspens. Faire le mort, stimuler la mort, prend la forme d’un jeu bien vivant, qui assume ses excès et savoure ses réserves.

 

 

 

 
 

Fanny Mesnard D’origine française, l’artiste vit et travaille au Québec depuis 2008, suite à sa participation au 26e Symposium d’Art Contemporain de Baie‐St‐Paul. Elle a poursuivi ses études à Toulouse, Paris et Marseille, où elle a obtenu un DNSEP à l’École des Beaux‐Arts de Luminy ainsi qu’un Master II à l’Université d’Aix‐Marseille. Ses préoccupations artistiques se concentrent dans la pratique d’une peinture instinctive, gestuelle et expressive depuis maintenant plus de dix ans. Elle a réalisé de nombreuses expositions ; elle travaille en collaboration avec deux galeries en Europe, et elle a participé à des événements d’envergure internationale comme la Biennale des Jeunes Créateurs de Méditerranée. Elle complète actuellement un doctorat en Études et pratique des arts à l’Université du Québec à Montréal.

 

 

Galerie Michel Guimont
273 St‐Paul
Québec, (Québec)
G1K 3W6
T : 418 692 1188
 
m
m