EXPOSITION PHOTO À LA VIE À LA MORT : REGARDER LA MORT EN FACE

 
 
 
24 personnes immortalisées en photo avant et après leur mort
 
 
 
 

Le Cimetière Notre-Dame-des-Neiges lançait aujourd’hui son exposition photo A la vie à la mort présentée en collaboration avec le Musée des religions du monde. L’exposition sera présentée du 18 mai au 9 octobre 2012 dans la salle d’exposition Espace B de la Basilique Notre-Dame de Montréal. Il s’agit de la seconde visite en Amérique du Nord de cette exposition internationale, l’exposition s’étant arrêtée auparavant dans plusieurs villes d’Europe comme Dresde, Berlin, Hambourg, Londres, Lisbonne et Vienne.

 

 
Créée en Allemagne en 2004, cette exposition combine les photos de Walter Schels et les textes de la journaliste Beate Lakotta qui ont suivis 24 personnes, âgées entre 17 mois et 83 ans, qui se savaient condamnées. Le visage de chacune de ces personnes a été immortalisé en portrait noir et blanc, d’un mètre par un mètre, avant et après leur mort. Les images, à la fois belles et bouleversantes, sont accompagnées d’histoires et de réflexions face à la mort provenant de chacune des personnes décédées.

 

 

« En tant que gestionnaire d’un cimetière, je constate qu’on ne prend plus le temps de vivre le deuil, cela devient expéditif. Pourtant, il faut prendre le temps de se préparer à la mort d’un être cher. Dans notre monde de performance et de vitesse, la période de deuil doit être la plus courte possible », a déclaré Yoland Tremblay, directeur général du Cimetière Notre-Dame-des-Neige. « L’exposition A la vie à la mort nous permet de prendre le temps de nous questionner sur la mort, sur le deuil, mais surtout elle montre la mort comme étant naturelle. C’est une exposition touchante et bouleversante, c’est une façon de célébrer la vie et d’apprivoiser la mort. »

 

 

L’exposition A la vie à la mort

 

L’exposition A la vie à la mort sera présentée du 18 mai au 9 octobre 2012 dans la salle d’exposition Espace B de la Basilique Notre-Dame, située au 424, rue Saint-Sulpice à Montréal. Les billets sont en vente sur Internet au http://www.alaviealamort.ca/ ou sur place au coût de 10 $ pour les 8-17 ans et de 15 $ pour les adultes. Les heures de visite sont du mardi au dimanche, de 10 h à 18 h, la dernière visite débutant à 17 h. Les textes de présentation des photos sont présentés dans leur langue originale, en allemand, ainsi qu’en français et en anglais.

 

 

Partenariat avec le Musée des religions du monde Cette exposition est présentée dans le cadre d’un partenariat de cinq ans entre le Cimetière Notre-Dame-des-Neiges et le Musée des religions du monde. Dans le cadre de cette entente, le Musée aura la responsabilité de planifier et d’organiser des expositions dans l’Espace B de la Basilique Notre-Dame, mettant ainsi à profit leur expertise muséale. De plus, les experts du Musée participeront à la gestion et à la mise en valeur du patrimoine de la Basilique.

 

 

Un premier Guide des cimetières du Québec Le début de l’exposition coïncide avec le lancement du Guide des cimetières du Québec, un ouvrage de référence qui recense les quelques 1 800 lieux de mémoire de toutes les confessions de la province, de Montréal à Blanc-Sablon, en passant par Ivujivik. Témoins de notre histoire et souvent facile à oublier, les cimetières font partie intégrante de notre patrimoine et leur héritage est d’autant plus important, qu’aujourd’hui, les pratiques d’inhumation et de commémoration sont en mutation. Le guide présente les cimetières par région touristique et renferment vingt notices rédigées par des experts. Il sera en vente au coût de 25 $ à la boutique de la Basilique Notre-Dame et au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges.

 

 

 

 
 
 
 
Biographies
 
 

Walter Schels est né à Landshut, en Bavière, en 1936. Cet artiste très polyvalent a d’abord travaillé comme étalagiste (à Barcelone, à Genève et au Canada) avant de se découvrir une passion pour la photographie qui le mène à New York en 1966, où il devient photographe. Il retourne en Allemagne en 1970 et travaille avec succès pour des magazines illustrés, des revues de mode et en publicité. À partir de 1975, Schels a passé plusieurs années à capter le moment de la naissance, dans une série de photoreportages réalisés pour la revue Eltern, qui s’adresse aux parents. « C’est là que j’ai vu le visage d’un nouveau-né pour la première fois. Il ne s’agissait pas d’un être sans visage; son visage était mûr, sage, avec un passé. » Photographier des enfants nés quelques secondes auparavant est une expérience qui a éveillé chez lui une grande fascination pour les visages. Schels s’est rapidement fait connaître pour ses portraits d’artistes, de politiciens et d’autres figures à l’avant-plan des scènes culturelle et intellectuelle. Depuis plusieurs années, il apporte la même intensité à ses portraits d’animaux. Son travail a fait l’objet de nombreuses publications et expositions. www.walterschels.com

 

 

Beate Lakotta est née à Cassel à 1965. Elle a étudié la littérature allemande et les sciences politiques à Heidelberg. Depuis 1999, elle est membre du comité de rédaction de la section scientifique de la revue SPIEGEL, pour laquelle elle écrit des articles sur divers aspects de la médecine et de la psychologie. Beate Lakotta et Walter Schels vivent en tant que couple marié à Hambourg, en Allemagne.

 

 

 
 
 
 
 

Espace B de la Basilique Notre-Dame.

424, rue St-Sulpice,

Montréal Qc
 
H2Y 2V5
 
Tél: 514 842-2925
 
 
Entrée Adultes $15
De 7 à 17 ans $10
m
m