José Luis Torres encombre une galerie au Manitoba

 

 

Le sculpteur José Luis Torres présente Situations encombrantes à la Galerie du Centre culturel franco-manitobain, à Winnipeg, jusqu’au 3 juin prochain.

 

 

L’intervention in situ, montée devant public du 13 au 16 avril derniers, prend littéralement d’assaut l’espace de la galerie pour le transformer en une succession de situations qui confrontent les visiteurs. En effet, les passages laissés entre les amas d’objets qui forment l’installation dessinent des parcours inquiétants que le public a le choix d’emprunter ou non. Ces chemins hasardeux forcent la réflexion au sujet de tous les objets que l’on cache dans son arrière-cour en prévision du jour où ils pourraient être utiles.

 

 

Toujours épris de la thématique du nomadisme, l’Argentin installé au Québec y voit une façon d’inciter les gens à voyager plus léger et à se départir des frontières physiques et psychologiques imposées à soi-même. Les matériaux utilisés pour l’installation ont d’ailleurs été recueillis en grande partie auprès du public après que des appels eurent été lancés dans les médias. Fort de l’engouement médiatique provoqué par son exposition, Torres a reçu une quantité impressionnante d’objets disparates.

 

 

En entrevue à la radio de Radio-Canada, il confiait que l’utilisation de rebuts transcende pour lui les considérations environnementales pour atteindre une dimension philosophique : « Je mets les objets dans un autre cycle de vie. J’essaie de réveiller les gens à propos de différents aspects de la vie qu’on peut recycler, même notre vie. Parfois, on se retrouve bloqué dans des situations. Il faut alors réinventer, il faut mettre de la créativité dans la vie. »

 

 

Dans le cadre du projet de Torres, le Centre culturel franco-manitobain a obtenu une subvention du Conseil des arts du Manitoba afin de tenir des ateliers destinés aux jeunes du secondaire. C’est ainsi que 32 élèves de l’école Précieux Sang de Winnipeg ont pu échanger avec l’artiste et réaliser des interventions in situ présentées en marge de l’exposition. Il s’agissait de la première fois qu’une activité du genre se tenait dans le plus important centre culturel francophone du Manitoba.

 

 

 
 
 
 
José Luis Torres has taken over a gallery in Manitoba 
 
 
 
Sculptor José Luis Torres presents Situations encombrantes (cumbersome situations) at the Galerie du Centre culturel franco-manitobain in Winnipeg until June 3rd. The exhibit in situ, installed in front of the general public last April 13th to 16th, literally takes over the gallery space to transform it into a succession of situations that confront visitors. In fact, the passages left between the accumulated objects that make up the exhibit, create troubling paths that the public can choose to take or not. These hazardous paths force the viewer to reflect on each and every object that is hidden in their own backyard – stowed away for the day it might be useful.
 
 

Still as besotted as ever with the theme of nomadism, this Argentinian now living in Québec has created a way to incite the public to travel lighter leave behind the physical and psychological borders that are imposed on them. A fair amount of the material used for the installation was collected from the public after announcements were placed with the media. With the keen interest for his exhibit that has been generated by media attention, Torres has received an impressive and varied array of objects from the public.

 

 

In a radio interview with Radio-Canada, Torres expressed how reusing materials for his exhibit is a way to transcend environmental considerations to reach a philosophical point: “I take objects and give them a second life. Sometimes, we find ourselves up against a wall in certain situations. We must, therefore, reinvent ourselves, we need to be more creative in life.

 

 

” With Torres’ project, the Centre culturel franco-manitobain received funding from the Conseil des arts du Manitoba in order to hold workshops for high school students. As a result, 32 students from Précieux Sang School in Winnipeg had the chance to exchange with the artist and experience the in situ installations that were presented around the exhibit. This marks the first time an activity of this nature and of this importance has taken place at the Centre culturel francophone du Manitoba .

 

 

José Luis Torres
 
 
 
 
 
 
 
Galerie du Centre culturel franco-manitobain
340, boulevard Provencher
Winnipeg (Manitoba)
Canada
R2H 0G7
 
m
m