iPhoneography Montréal / Galerie d’art contemporain Visual Voice

Unlock
 
Exposition du groupe
iPhoneography Montréal
 
 
 
 
Beckibecko
 MissPixels
Gérard Godin
 
 
 
Jusqu’au
18.02.12
 
 
 
Unlock propose trois visions d’artistes qui ont comme dénominateur commun le médium de l’iPhoneographie, une forme de photographie mobile qui s’immisce de plus en plus dans le milieu des arts. Littéralement, le titre fait référence à la fonction de dévérouillage du iPhone, mais au sens figuré, il se fait l’évocation de la liberté créatrice, si chère à l’art mobile. En troisième lieu, l’exposition Unlock repousse les frontières en collaborant avec les berlinois EyeEm, un regroupement qui fait la promotion de l’art mobile via un site web de renommée internationale. Deux artistes ont été sélectionné par MissPixels et l’équipe d’EyeEm pour exposer leurs œuvres à leurs côtés.
 
 
 

Winter Solitude Stripes Serie. 2012
Installation iPhoneographique
5 x 24 po x 24 po
Impresssion sous acrylique, vinyle, bois.
 
 
 
Cette pièce représente la dualité entre la ruralité et l’urbanité de l’artiste. Les bandes de couleurs sont actives, colorées et surdosées de bruits numériques et de floues photographiques. Elles sont expansives, et virales dans l’espace vers le plafond jusqu’au plancher. Ces bandes survoltées sont confrontées à la ruralité représentée par les paysages hivernaux des Laurentides symbolisant le calme et l’apaisement. Les «incapacités» techniques de l’iPhone sont exploitées, amplifiées et souhaitées par l’artiste. La confrontation des deux mondes, l’est aussi au niveau technologique. L’artiste utilise son iPhone pour créer, éditer mais aussi indexer et répertorier les lieux visitées. Ainsi, les champs de Mirabel et les lieux visiter sont «geotaggés » et inscrits sur foursquare afin de marquer les territoires comme espace créatif défini.
 
 
 
 
À propos de
iPhoenography Montréal
 
 
Le groupe a été fondé en 2011 suite à la rencontre des membres fondateurs lors d’une conférence donné par MissPixels au Apple Store de Montréal. Erik Beck, Gerard Godin et MissPixels partagent le même médium mais avec des languages plastiques totalement différents. Le but du groupe est d’ouvrir les portes afin de faire accepter ce médium aux institutions traditionelles.
 
 
 
 
À propos
du médium
 
 
Les artistes de iPhoneography Montréal, beckibecko, Gerard Godin et MissPixels, utlisent le iPhone comme médium de création. L’iPhoneographie, c’est l’art de prendre une photo et de l’éditer à même l’appareil. Les puristes de ce médium diront que l’image ne doit pas avoir été retouchée par un ordinateur de table et des logiciel tel que Photohop. MissPixels et ses collègues utilisent une panoplies d’applications pour trafiquer et transformer l’image. Une seule image peut avoir passé à travers 5-6 applications différentes.
 
 
Ce médium est un atelier dans la main. À lui seul, il permet aux artistes de créer, éditer et surtout de diffuser leur oeuvres à travers le monde entier et ce, peu importe où l’artiste est situé! MissPixels crée à l’épicerie, diffuse chez le dentiste ou en plein restaurant… Peu importe l’heure, peu importe le format!

 

 

 MissPixels

 

En 2009, MissPixels se retrouvent avec iPhone entre les mains et rapidement, elle réalise qu’elle vient de trouver le médium qui relie enfin ses 2 champs d’études, les Arts Visuels et le Design Graphique. MissPixels est une «serial maker». Elle crée par série et celles-ci sont graphiquement indépendantes les unes des autres mais peuvent être évolutives. La série «hashtag project» lie le monde virtuel et le monde réel à l’aide de mots clés découpés en 3D et placés dans des endroits physiques ou entre les mains de personnes. Cette série réfère encore à l’urbanité et la confrontation des technologies, du monde virtuel au monde réel. Le médium iphoneographique, permet à l’artiste de pousser cette dualité encore plus loin.

 
 
 
 
 
Galerie d’art contemporain Visual Voice
372 Ste-Catherine Ouest 
#421

Montréal, Québec
H3B 1A2

Canada (514) 878 3663

 
m
m
m