Mur et hors mur à la galerie Graff

 
Mur et hors mur
à la galerie Graff
 
 
 
La galerie Graff ouvre sa saison d’exposition 2011-2012 avec Sauts et vertiges, une exposition des œuvres récentes de Thomas Corriveau. L’exposition sera visible jusqu’au 15 octobre. Notre chroniqueur Benoit David est allé rendre visite et s’est permis quelques mises en perspective de l’événement.
 
 
 

Ma plus récente sortie fut chez Graff, véritable institution qui nous a fait découvrir au fil des ans des œuvres et des noms qui ont marqué les arts québécois. Il y avait belle lurette que j’y avais mis les pieds.

 
 
Tout de suite en entrant j’ai été assailli par mille souvenirs vagues mais forts. C’était comme me souvenir sans trop savoir de quoi. L’odeur de la peinture, mêlée à celle de l’encre d’imprimerie m’a ramené quelque 25 ans en arrière. On n’oublie jamais nos premiers amours (dans mon cas, la peinture et le dessin).
 
 
Je me retrouvais devant quatre belles grandes peintures où l’artiste, Thomas Corriveau manipulait la pâte colorée et la ligne avec un plaisir communicatif. On sentait bien son amour du médium par les nuances qu’il avait pris soin de créer. La variété de traitements et de textures avait de quoi pousser à reprendre les pinceaux. Et je passe sous silence les jeux de chaud-froid pourtant dignes d’intérêt.
 
 
A ces œuvres s’ajoutaient une vidéo et une très grande estampe.
 
 
Cette exposition constitue un volet d’un projet interdisciplinaire mettant aussi en vedette la danseuse Sophie Corriveau dans une œuvre intitulée Jusqu’au silence dont Thomas Corriveau signe la scénographie. Elle sera présentée à l’Agora de la danse à partir du 12 octobre 2011. L’œuvre de Thomas Corriveau m’a tellement mis en appétit que je ne manquerai pas ce second rendez-vous.
 
 
 
 
 
Le site
Benoit David
m
 
 m
 
(ici)
 
 
 
 
 
 
À L’Affiche !

 

m

m

m

 

Publié trois fois l’an, Inter, art actuel est un périodique culturel disséminant diverses formes de l’art actuel : performance, installation, poésie, manœuvre, multimédia tout en interrogeant les rapports de l’art au social et au culturel, au politique et à l’éthique. Entièrement produit à Québec depuis 1978, Inter, art actuel a des antennes en région partout au Québec, un correspondant régulier en France et des collaborateurs internationaux dans divers secteurs de la scène artistique mondiale.

 
 
Points de distribution
& abonnement
m

m
(ici)
m
m