Privacy de Leda: Une expo qui dérange

« Privacy »
 
Leda Montereali
 
une expo qui dérange
 
 
jusqu’au 15 septembre 2011
 
 
La photographe Leda, connue pour son travail au sein du réputé tandem Leda & St.Jacques, s’approprie l’espace public avec PRIVACY, une exposition en cours depuis peu dans le parc Émilie-Gamelin. L’artiste y explore la frontière entre l’espace public et l’espace privé. Une frontière qui, aujourd’hui, tend à s’effriter.
 
 
À partir de 2007, Leda a en effet photographié 11 maisons montréalaises, toujours à la même heure, soit entre chien et loup. Les images laissent voir, par les fenêtres éclairées, des fragments d’intérieurs, quelques scènes de vie banales ou encore des drames familiaux étouffés sous la surface calme du quotidien. Une œuvre troublante, qui transforme le spectateur en voyeur, le plaçant devant une mise en scène qui repousse la frontière de cet espace habituellement privé.
 
 
Le résultat, bien qu’infiniment esthétique, dérange. Depuis le début de l’exposition, des plaintes ont d’ailleurs été reçues par le Mouvement Art Public (MAP) et le Quartier des spectacles, qui soutiennent le projet.
 
 
À noter: PRIVACY est présenté à la Biennale de Venise 2011 puisque l’œuvre de Leda a été sélectionnée dans le cadre d’un grand projet conçu pour souligner le 150e anniversaire de l’unification italienne.
 
 
 
 
 
Notes biographiques
 
 
Leda Montereali est née à Rome en 1971. Après avoir obtenu l’équivalence d’un DEC en Arts et Lettres, elle immigre au Canada, où elle complète ses études avec un baccalauréat en arts visuels et photographie. Parallèlement à une carrière commerciale dans la photographie de mode avec son conjoint (sous le nom de Leda & St.Jacques – le duo s’est mérité de nombreux prix), elle travaille discrètement mais avec détermination à des œuvres d’art.
 
 
 
 
PRIVACY au parc Émilie-Gamelin
(Métro Berri – angle Berri et Sainte-Catherine)
 m 
 

mm

11e Symposium international
d’art in situ

 

jusqu’au
10 octobre 2011

Détails
m

(ici)
m
m