5e anniversaire / Muséologies Les cahiers d’études supérieures

muséologies
 Les cahiers d’études supérieures
 
 
 
Le volume 5, numéro 2 (printemps 2011)
 
L’édition du printemps 2011 de Muséologies explore divers aspects de la muséologie actuelle. Dans ce numéro, Viviane Gautier-Jacquet analyse l’entente historique de coopération culturelle conclue entre le musée du Louvre et le gouvernement des Émirats arabes unis, Fabien Bellat raconte les péripéties muséologiques de la Mona Lisa de Léonard de Vinci, Myriam Boyer tente de démontrer l’importance de la sauvegarde du patrimoine français relié aux écoles et à l’éducation et Marie-Eve Champagne évalue l’approche du « musée constructiviste » de George E. Hein en tant que stratégie éducative pour un public adolescent.
 
 
Une entrevue avec Jean-Louis Cohen, titulaire de la chaire Sheldon H. Solow en histoire de l’architecture à l’Institute of Fine Arts de la New York University et commissaire de l’exposition Architecture en uniforme présentement en cours au Centre Canadien d’Architecture (CCA), ainsi qu’un carnet rédigé par Alessandra Mariani sur les expositions Palladio à l’œuvre et Architecture en uniforme et sur les nouveaux programmes en muséologie du Centre Canadien d’Architecture complètent ce numéro.
 
 
Muséologies Les cahiers d’études supérieures, 5 ans déjà !
 
Cette dixième édition célèbre la cinquième année d’existence de Muséologies. Distribuée en Amérique du Nord et en Europe, la revue Muséologies Les cahiers d’études supérieures a été récipiendaire d’un prix Grafika en 2008 et du prix Forces Avenir – Arts Lettres et Culture en 2009. Seule publication universitaire consacrée à la muséologie au Québec, Muséologies a su au fil du temps bâtir sa réputation et sa crédibilité tant au pays qu’à l’étranger. En 2009, l’École du Louvre choisit Muséologies pour y publier les actes de son séminaire spécial intitulé « Les missions du musée : entre contemplation et éducation ». Deux ans plus tard, c’est le groupe de recherche sur la réexposition, la réactualisation et la pérennité des œuvres contemporaines de l’Université du Québec à Montréal qui la choisit pour présenter les résultats du travail de ses membres.
 
 
 
 
Abonnement

(ici)
m
m