ONF / Świteź – La cité perdue de Kamil Polak

 
L’ONF à Annecy Prix « Jean-Luc Xiberras » de la première œuvre pour Świteź – La cité perdue de Kamil Polak au Festival international du film d’animation d’Annecy.
 
 
 
Świteź – La cité perdue, court métrage d’animation combinant technologie 3D de pointe et peinture à l’huile à la main, a remporté aujourd’hui le Prix « Jean-Luc Xiberras » de la première œuvre au 35e Festival international du film d’animation d’Annecy. Réalisé par Kamil Polak du studio d’animation Human Ark basé à Varsovie (Pologne) et mis en musique par la compositrice et chef d’orchestre Irina Bogdanovich, Świteź – La cité perdue est une coproduction internationale à laquelle a pris part l’Office national du film du Canada (René Chénier, producteur exécutif), qui tient à féliciter chaleureusement le cinéaste, ainsi que toute l’équipe du film. Plus de 800 courts métrages avait été soumis en présélection au Festival, qui n’en a retenu que 42 en sélection officielle. ŚWITEZ – LA CITE PERDUE Un homme voyage de nuit dans une carriole. Le cocher fouette les chevaux. Un orage éclate. Soudain, les chevaux se cabrent : une femme, au milieu du chemin, qui disparaît aussitôt. L’homme prend peur, la carriole se disloque, des cavaliers tirent vers la forêt avec des flèches enflammées. L’homme s’enfuit. Il tombe dans un profond lac et dans le temps passé. Basé sur un poème du 19e siècle du grand écrivain polonais Adam Mickiewicz, le film est un conte situé dans les temps médiévaux, celui d’une ville fantôme, sise au fond d’un lac, détruite après un sanglant massacre. Un récit apocalyptique de destruction, de religion et de miracles.
 

Plus de 800 courts métrages avait été soumis en présélection au Festival, qui n’en a retenu que 42 en sélection officielle.

 
 
 

KAMIL POLAK
 
 
Né en 1980 à Giżycko, Pologne. Il étudie la musique classique, le ballet et la peinture à l’école des beaux-arts de Varsovie. C’est par son enthousiasme de conteur d’histoires qu’il vient au cinéma, voyant dans le film d’animation une possibilité de tirer parti de ses compétences et de son amour pour la musique. Il intègre alors l’école de cinéma de Łódź, puis réalise des courts métrages ainsi que les effets visuels de Peter & The Wolf de Suzie Templeton (2006).
 
 
Producteurs Stanislaw Dziedzic, Zbigniew Zmudzki, Kamil Polak, Eliza Oczkowska
Coproducteurs Luc Toutounghi, Denis Friedman, Pawel Partyka, Marcin Lunkiewicz
Producteurs exécutifs René Chénier, Viviana Queirolo-Bertoglio, Franck Malmin, Neil Mundy
 
 
 

 

m