Le Pavillon Claire et Marc Bourgie du Musée des beaux‐arts de Montréal

 
LE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL DÉVOILE L’ARCHITECTURE DE SON NOUVEAU PAVILLON D’ART QUÉBÉCOIS ET CANADIEN ET DE SA NOUVELLE SALLE DE CONCERT
 
 
 
Après des mois de travaux impressionnants, la construction du pavillon d’art québécois et canadien Claire et Marc Bourgie du Musée des beaux‐arts de Montréal (MBAM) et la restauration de l’église patrimoniale de 1894, convertie en salle de concert de 444 places, sont terminées. L’échéancier et le budget prévus initialement ont été respectés. Les conservateurs du Musée, sous la direction de Nathalie Bondil, la directrice et conservatrice en chef du MBAM, finiront d’installer sous peu quelques 600 oeuvres dans les 6 nouveaux étages. Le public découvrira ce lieu dès l’automne 2011.
 
 

 
Le pavillon d’art québécois et canadien Claire et Marc Bourgie : un monument patrimonial sauvegardé et restauré Ce projet d’expansion original intègre un bâtiment patrimonial, l’église Erskine and American, achetée par le Musée en 2008, alors qu’elle était fermée au culte depuis 2004. Avec cette acquisition, le Musée a fait le pari de réaliser un projet unique au Canada : d’un côté, un pavillon au langage résolument contemporain; de l’autre, une salle de concert, au coeur d’un édifice néo‐roman plus que centenaire. Deux édifices greffés l’un à l’autre dont le jumelage permet de sauvegarder un « lieu historique d’intérêt national ». Ce modèle de reconversion architecturale pour le patrimoine religieux sert d’exemple à l’échelle internationale, peu de projets équivalents ayant vu le jour.
 

Musée des beaux-arts de Montréal
1380 Sherbrooke Ouest
Montreal, QC
H3G 1J5
(514) 285-2000
 
 

 

Cliquez

m