La Maison de la culture Frontenac présente

« Devant la Tempête »
Jusqu’au 6 mars 2011
  

 Jean-Sébastien Denis

  
   
L’exposition Devant la tempête réunit une série de tableaux de grands formats explorant les thématiques du chaos et de la catastrophe. Jean-Sébastien Denis évoque l’expérience visuelle et physique du monde à travers une suite d’œuvres s’intéressant à l’instabilité des choses qui nous entourent. Un jeu de tensions et d’interactions entre différents éléments picturaux et graphiques arrive à composer, en une situation perceptive toujours renouvelée, autant d’espaces relationnels abstraits. Cette réflexion devient le lieu où se heurtent de multiples réalités créant de grands paysages disloqués, morcelés, tempête qui s’impose comme la continuelle mise en question du regard, un espace où le sens n’a de cesse de dériver.
 
 
  
 La proposition développée dans Devant la tempête interroge l’hétérogénéité des images du monde d’aujourd’hui en accentuant les contrastes entre une peinture se jouant tantôt aux limites de l’image virtuelle (trames, plans), tantôt retournant plus près d’une nature à l’état brut (taches, couleurs organiques). Ces œuvres réactualisent en quelque sorte l’opposition et, surtout, le maillage entre nature et culture. Riches d’une sensibilité prenant en compte le vocabulaire de l’expressionnisme abstrait, les œuvres parviennent ici à définir les contours d’une syntaxe originale, isolant chaque élément pictural pour le réinvestir de sens dès lors que cet élément fait lien d’un autre : l’unité existe comme une géographie livrée au fracas dont elle montre l’avènement, l’événement et le vertige.
 
  
  
La démarche de l’artiste
m

(ici)
m

La Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario Est
Montréal (Québec)
H2K 1W7
T: 514 872-7882
mm
Le site (ici)
m
m